Atelier pour l’obtention du consensus des parties prenantes sur la nécessité de la mise en place du Cadre National des Qualifications et des Certifications (CNQC)

kinshasa.jpg

© UNESCO
10 Novembre 2016

Kinshasa, du 25 au 27 octobre 2016,

Dans le cadre de la réforme du secteur de l’Education Nationale, le Ministère de l’Enseignement Technique et Professionnel (ETP), avec l’appui technique et financier du Bureau de l’UNESCO à Kinshasa, a organisé un atelier pour l’obtention du consensus des parties prenantes sur la nécessité de la mise en place du Cadre National des Qualification et des Certifications (CNQC). Cet atelier a connu la participation de différents ministères qui organisent la formation professionnelle et des délégués de toute les parties prenantes au CNQC.

Deux mots ont été prononcés dans le cadre de la cérémonie de lancement des travaux de ces assises. Le premier fut celui de M. Abdourahamane Diallo, Représentant de l’UNESCO en RDC qui a salué la tenue de cet atelier comme une étape cruciale dans la réalisation de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation. Il a en même temps souligné l’importance de l’implication dans l’atelier de tous les ministères et toutes les instances concernées par la question du CNQC car sa mise en place contribuera à la réalisation de l’Objectif 4 qui vise «: Assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et de promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie ». L’ODD4 est reconnu comme préalable essentiel à la réussite de tous les 17 Objectifs du Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030.

A son tour, le Ministre de l’Enseignement Technique et Professionnel Jean Nengbangba, a remercié l’UNESCO pour son accompagnement technique et financier. « Cet atelier permet une meilleure mise en place du cadre unique visant l’organisation des apprentissages et l'évaluation des compétences, en vue de faciliter la reconnaissance des titres et l'établissement des équivalences », a-t-il déclaré.

Le programme de l’atelier, étalé sur trois jours, prévoyait une série de conférences-débats relatives à la question des certifications en RDC ainsi que des travaux de groupes pour la compréhension commune des concepts, des enjeux et défis de la mise en place du CNQC.

La fin des travaux a été sanctionnée par une série de recommandations axées sur la mise en œuvre du processus d’élaboration du CNQC et l’accélération de la procédure de validation de la stratégie spécifique de l’ETP.

Un consensus unanime des participants s’est dégagé pour le démarrage du processus qui débouchera sur la mise en place du CNQC en RDC.

Dans son mot prononcé au cours d’une brève cérémonie de clôture, Monsieur le Ministre Jean Nengbangba a renouvelé ses remerciements à l’UNESCO pour l’appui à son ministère et a félicité les participants pour le sérieux mis dans les travaux de l’atelier.

Le Gouvernement de la République mettra tout en œuvre pour que le processus ainsi commencé aboutisse à la mise en place du CNQC et que celui-ci s’arrime à celui de la Sous-région de la SADC.

Pour tout contact : Bureau de la Représentation de l’UNESCO en RDC

                                 Avenue des Ambassadeurs n°2, Kinshasa-Gombe

                                 Email : kinshasa@unesco.org

                                 Tél : (+243) 818848253