Atelier technique d’appropriation et de planification des activités du projet conjoint UNESCO-UNFPA-ONU Femmes: « Autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes par l’éducation au Mali»

koica_cunesco-fadima_gologo_1.jpg

© UNESCO/Fadima Gologo
09 Décembre 2016

Bamako le 9 décembre 2016 : C’est dans le but d’appuyer le Mali pour une éducation de qualité à travers le projet conjoint UNESCO-UNFPA-ONU FEMMES que s’est déroulé, du 28 au 30 novembre 2016 à Azalai Hôtel Salam de Bamako, un atelier technique d’appropriation et de planification des activités du projet du projet « d’Autonomisation des adolescentes et des jeunes filles par l’éducation au Mali ».

La cérémonie d’ouverture était présidée par M. le Ministre de l’Education Nationale qui avait, à ses côtés, Mme Mbaranga Gasarabwe, Représentante Spéciale adjointe du Secrétaire général de la MINUSMA et Coordinatrice résidente du Système des Nations Unies au Mali ; M. Hervé Huot-Marchand, Représentant de l’UNESCO ; Mme Josiane Yaguibou, Représentante de UNFPA et Dr Maxime Houinato, Représentant de ONU Femmes. On notait également la présence d’une cinquantaine de cadres des cinq Ministères impliqués dans le projet (éducation nationale ; emploi et formation professionnelle ;  promotion de la femme, de l’enfant et de la famille ; santé et hygiène publique; jeunesse et construction citoyenne), de la société civile et du secteur privé, des représentants de l’agence coréenne de coopération internationale (KOICA) du Siège à Seoul et du Bureau régional à Dakar, des partenaires techniques et financiers, du Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO à Dakar, des instituts de l’UNESCO à Hambourg (UIL) et Addis Abeba (IICBA), de la commission nationale malienne pour l’UNESCO, et du Bureau de l’UNESCO à Bamako.

Dans son message adressé aux participants, Mme Mbaranga Gasarabwe a tenu à souhaiter la bienvenue aux collègues, sœurs, frères et amis, qui ont parcouru un long chemin depuis la Corée du Sud, l’Ethiopie, l’Allemagne, le Sénégal, entre autres, pour prendre une part active aux travaux du présent atelier et rappeler que la présente activité d’appropriation et de planification s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’ « autonomisation des jeunes femmes et des adolescentes au Mali » pour la période 2016-2020. Ella a également rappelé que ce projet a été financé à hauteur de 5 000 000 de dollars américains par la République de Corée à travers son agence de coopération internationale (KOICA).

Elle a remercié chaleureusement la République de Corée du Sud pour l’excellence de sa collaboration, sa confiance au Système des Nations Unies et pour son appui au développement de l’Afrique en général et du Mali en particulier, notamment à travers le financement de ce projet qui aura pour objectifs principaux : (a) le renforcement de la qualité de l’éducation de base, (b) le renforcement de l’éducation à la santé sexuelle et reproductive, à l’hygiène de l’eau, et à l’assainissement, (c) le renforcement d’une meilleure prise de conscience de l’importance de l’égalité des genres et de l’éducation des adolescentes et des jeunes femmes par les décideurs et les communautés, (d) le renforcement de l’utilisation des données et des connaissances répondant aux préoccupations des adolescentes et des jeunes femmes en vue de leur autonomisation.

Selon la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général pour le MINUSMA, le projet répond dans sa finalité et par ses objectifs, à l’atteinte de plusieurs Objectifs du Développement Durable, à savoir, les ODD 4 : Education de qualité, 5 : Egalité entre les sexes, 6 : Eau propre et assainissement pour tous, 10 : Inégalités réduites et 17 : Partenariats pour la réalisation des objectifs de développement durable.

Elle a réitéré l’engagement du Système des Nations Unies à appuyer les efforts du Gouvernement dans la mobilisation effective des ressources techniques, matérielles et financières nécessaires à la mise en œuvre de l’agenda 2030 et adressé ses remerciements aux  agences sœurs du Système des Nations Unies, l’UNESCO, FNUAP et ONU Femmes,  qui n’ont ménagé aucun effort à faire de ce projet une réalité au bénéfice des adolescentes et des jeunes femmes au Mali et qui seront des partenaires clés de la mise en œuvre de ce projet conjoint.

Enfin, elle a adressé ses vifs remerciements à Monsieur le Ministre de l’Education Nationale, ainsi qu’à ses collègues de l’Emploi et de la Formation Professionnelle ; la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ; de la Santé et de l’Hygiène publique ; et de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, qui ont tous soutenu ce projet afin qu’il voit aujourd’hui le jour et puisse bénéficier aux millions d’adolescentes et de jeunes femmes qui ont tant besoin de notre appui et de notre accompagnement pour exercer leur droit à une éducation de qualité et à un accès aux services sociaux de base.

 Le Ministre de l’Education Nationale a quant à lui rappelé les principaux objectifs du projet tout en mettant en exergue les obstacles liés à l’accès à l’éducation pour les jeunes filles et les adolescentes au Mali. Le faible taux de scolarisation et d’alphabétisation, la fréquence des mariages précoces, l’exposition aux infections, un accès limité à l’information, et une vulnérabilité physique accrue.

Enfin, il a rappelé que nous devons poursuivre et renforcer l’intégration de la problématique de l’autonomisation des jeunes filles et des adolescentes dans les politiques publiques de manière à mieux répondre à leurs besoins, et faire en sorte qu’elles deviennent des membres actifs de leurs communautés.

A la fin de 3 trois jours intenses de travaux, les différents acteurs et participants ont pu s’approprier le projet dans les détails et planifier les activités opérationnelles pour l’année 2017. 

Liens :

UNESCO : http://en.unesco.org/

UNFPA : http://www.unfpa.org/fr

ONU Femmes : http://www.unwomen.org/fr

 

Contacts :

M. Hervé Huot-Marchand

Head of office/Representative

UNESCO-Bamako

Email : h-huot-marchand@unesco.org

Tel : + 223 20 23 34 92/93

 

M. Elmehdi Ag Muphtah

Programme Coordinator

UNESCO-Bamako

Email : e.ag-muphtah@unesco.org

Tel : + 223 23 34 92/93