Au Kenya, les pays africains se rencontrent pour protéger le patrimoine culturel subaquatique

L'UNESCO et le ministère des Sports, de la Culture et des Arts du Kenya organisent conjointement la Deuxième réunion régionale africaine sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, qui aura lieu à Malindi (Kenya) du 24 au 26 mars 2015

Afin de sensibiliser le public sur l'importance du patrimoine culturel subaquatique en Afrique et favoriser sa protection, une Première réunion régionale africaine sur la protection de ce patrimoine a été organisée en Novembre 2013 par l'UNESCO et le Gouvernement du Nigeria. Grâce au Plan d'action africain pour la sauvegarde du patrimoine culturel subaquatique, les pays participants ont convenu de collaborer pour partager leurs ressources financières et intellectuelles en vue de la protection de leur patrimoine immergé.

La réunion de Malindi se concentrera sur la mise en œuvre de ce Plan d’action ; elle soulignera l'importance de la ratification de la Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique pour les États membres de l'UNESCO pas encore partie de cette Convention ; elle essayera de mieux faire connaître ce patrimoine et son potentiel pour le tourisme et facilitera la collaboration entre les pays africains. L'objectif est de bâtir sur les progrès accomplis depuis la première réunion, les renforcer, et promouvoir une compréhension et une approche commune.

Au premier et au troisième jour de la réunion, des experts internationaux dans les domaines du droit du patrimoine et de l'archéologie sous-marine parleront sur des thèmes choisis. La deuxième journée sera consacrée à une excursion, à une rencontre et une mise au réseau.

La réunion, parrainée par le gouvernement du Kenya, rassemblera des représentants des pays africains responsables de l'archéologie sous-marine, de la gestion du patrimoine ou de l'élaboration des politiques. Une interprétation simultanée en anglais et en français sera également assurée.

Pour plus d'informations, veuillez contacter M. Marc Patry de l'Office de l'UNESCO à Nairobi (ma.patry(at)unesco.org ).