Le Bureau de l’UNESCO à Bamako renforce les capacités du Conseil National de la Jeunesse

remise_ordinateur.jpg

© UNESCO/Clarisse NJIKAM
01 Mars 2016

Bamako le 23 février 2016 : Dans l’objectif de renforcer les capacités institutionnelles des associations de la jeunesse au Mali, le Bureau de l’UNESCO à Bamako a offert cinq ordinateurs au bureau du Conseil National de la Jeunesse (CNJ). La cérémonie de remise officielle s’est déroulée le 23 février 2016, dans les locaux du siège du CNJ, en présence de M. Lazare Eloundou, Représentant du Bureau de l’UNESCO au Mali, M. Salia Toure, Président du CNJ, et d’un parterre de jeunes.

Dans son mot de bienvenu, M. Touré a remercié le Chef de Bureau de l’UNESCO à Bamako pour avoir accepté leur invitation de visiter leurs locaux, et surtout pour son accompagnent indéfectible à renforcer les capacités de ses membres. « Ces ordinateurs que vous nous offrez sont d’une importance capitale, car ils faciliteront nos tâches quotidiennes. Nous vous assurons qu’ils seront utilisés en bon échéant » a-t-il assuré.  Il s’est ensuite félicité du partenariat dynamique entre le CNJ et l’UNESCO, avant de réitéré le soutien de son institution à accompagner le programme national sur la culture de la paix au Mali, et leur engagement sans faille dans le processus de paix et de réconciliation.

Dans son message adressé pour la circonstance, M. Eloundou a tenu à exprimer son plaisir de se déplacer, afin d’honorer aux multiples invitations du Président du CNJ. Il a par la suite remercié les jeunes pour leur soutien et apport constant lors de l’atelier de travail sur la politique nationale de la jeunesse qui a eu lieu le 22 octobre 2015 au Grand Hôtel de Bamako. Selon lui, cet atelier dotera la jeunesse malienne d’une politique inclusive qui lui permettra de prendre en main son avenir, et mieux contribuer à la reconstruction en cours du pays. Il a félicité le CNJ et son Président pour leur engagement dans le domaine de la paix et de la réconciliation nationale, aussi en faveur du développement de la jeunesse qui se rend visible à travers différentes initiatives.

Il a salué la collaboration de longue haleine entre le Bureau de l’UNESCO à Bamako et le ministère de l’emploi, de la formation professionnelle, de la jeunesse et de la construction citoyenne dans la conceptualisation de la politique nationale de la jeunesse. Il a réitéré le soutien de l’UNESCO quant au renforcement de capacités matérielles et intellectuelles de la Jeunesse, afin d’assurer un cadre de concertation, d’orientation et de coordination des actions et des activités des associations, organisations, fédérations et mouvements de jeunesse au niveau national.

Cette activité s’inscrit dans la promotion du développement des capacités de la jeunesse, qui constitue un des trois piliers fondamentaux de la Stratégie Opérationnelle de l’UNESCO pour la jeunesse 2014-2021.