Célébration des 40 ans de l’adhésion du Bangladesh à l’ONU

Le 26 septembre dernier, la Directrice générale a pris part aux célébrations du 40e anniversaire de l’adhésion du Bangladesh à l’ONU, aux côtés de S. E. Mme Sheikh Hasina, Premier Ministre de la République populaire du Bangladesh, et du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon. De hauts représentants de la Fédération de Russie, de l’Inde, des États-Unis d’Amérique et du Royaume-Uni ont également pris la parole au cours de cette manifestation.

Cette célébration était organisée dans le cadre de la session de l’Assemblée générale des Nations Unies, en présence de S. E. M. A. K. Abdul Momen, Ambassadeur et Représentant permanent du Bangladesh auprès des Nations Unies.

S’exprimant devant une assemblée nombreuse, le Premier Ministre a souligné son attachement aux principes qui inspirent depuis toujours l’idée que le Bangladesh se fait des Nations Unies, à savoir « l’édification de la paix, les droits de l’homme et le développement ».

Elle a insisté sur la nécessité de concevoir de nouvelles approches du développement, pour donner à tous les moyens de se prendre en charge et assurer un développement qui soit durable et inclusif, sans que personne ne soit laissé pour compte.

Mme Sheikh Hasina a remercié tous les amis du Bangladesh, parmi les États membres et à l’ONU, du soutien qu’ils ont apporté au pays dans le cadre de sa reconstruction et de ses objectifs de développement humain.

Dans son intervention, Irina Bokova a évoqué l’esprit de dialogue et de paix qui anime le Bangladesh depuis quarante ans à l’ONU.

Elle a mis l’accent sur le leadership dont fait preuve le Bangladesh à l’UNESCO pour promouvoir l’éducation des filles et des femmes, notamment en tant que pays champion de l’Initiative mondiale pour l'éducation avant tout mise en place par le Secrétaire général de l’ONU, ainsi que pour favoriser une culture de la paix et de la non-violence et encourager le dialogue et la diversité culturelle, y compris la diversité linguistique, par le biais de la Journée internationale de la langue maternelle.

La Directrice générale a remercié le Premier Ministre, en particulier pour la force de ses convictions à l’appui des valeurs et objectifs de l’UNESCO.

« La vision du Bangladesh, qui est celle d’un monde favorable aux individus et à la planète, un monde pacifique et viable pour tous, est aujourd’hui essentielle », a déclaré Irina Bokova.

« Le Bangladesh démontre qu’une ferme volonté politique et des mesures efficaces peuvent réellement changer la donne – et ce message est aujourd’hui d’autant plus important que le monde est en train de définir un nouvel agenda pour le développement durable ».

« Suvo jonmodin ! », a-t-elle conclu, souhaitant un joyeux anniversaire au Bangladesh.