La campagne #Unite4Heritage lancée par la Directrice générale de l’UNESCO à Bagdad

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a lancé aujourd’hui à l’Université de Bagdad la campagne #Unite4Heritage sur les réseaux sociaux. L’objectif est de contrer la propagande de nettoyage culturel et la destruction du patrimoine culturel, de soutenir la jeunesse iraquienne et mobiliser les jeunes partout dans le monde en faveur de sa protection. Le lancement a eu lieu en présence d’étudiants, de ministres du gouvernement et de responsables de l’Université.

« Aujourd’hui, nous adressons un message clair », a déclaré la Directrice générale. « Nous n’acceptons pas le nettoyage culturel et nous formerons un front uni pour faire en sorte d’y mettre fin ».

#Unite4Heritage a été conçue en réponse à la destruction et au pillage du patrimoine culturel dans les zones de conflit, notamment en Iraq. La campagne s’appuie sur une initiative des étudiants de l’université de Bagdad datant du 5 mars. Les étudiants entendaient protester contre les vidéos et les annonces de destruction et de pillage du musée de Mossoul, de la ville historique de Nimroud et du site du patrimoine mondial d’Hatra.

La campagne s’appuiera sur les réseaux sociaux pour créer un mouvement mondial en faveur de la protection et de la sauvegarde du patrimoine menacé.

« En Iraq et dans toute la région, des extrémistes violents orchestrent une effroyable campagne de nettoyage culturel », a déclaré Irina Bokova. « Ils cherchent à diviser les sociétés, semer la haine, imposer leurs visions sectaires par la violence et l’oppression. Ils diffusent cette vision partout dans le monde en utilisant tous les médias, notamment les réseaux sociaux pour cibler les jeunes. »

« Nous devons répondre ensemble en montrant que les échanges et le dialogue entre les cultures sont des moteurs de l’histoire. Nous devons répondre en montrant que la diversité a toujours été et demeure aujourd’hui encore une force pour toutes les sociétés. Nous devons répondre en refusant le clivage entre « nous » et « eux ». Nous devons répondre en proclamant notre patrimoine culturel comme le bien commun de toute l’humanité ».

Le ministre iraquien du Tourisme et des Antiquités, Adel Fahad Shershab, le  ministre de l’Education supérieure et de la recherche scientifique, Hussain al-Shahristani, au Président de l’Université, Abdulhussein Abdulrasul et doyen du College of Arts, Flaifil A’Ayed, ont également lancé de fervents appels à l’action.

#Unite4Heritage invite les personnes, notamment les jeunes de la région arabe, à envoyer des photos et écrire des textes à propos des sites du patrimoine qui leur importent. Ils peuvent aussi envoyer des « selfies » d’eux-mêmes avec le hashtag de la campagne afin d’illustrer le concept d’unité et l’importance du patrimoine culturel dans la vie des personnes.

Au cours de sa visite à Bagdad, la Directrice générale s’est également entretenue avec le Premier ministre iraquien, Haider Al Abadi, et le Président de la Chambre des Représentants, Salim al-Jabouri ainsi que d’autres responsables de haut-niveau. Irina Bokova a par ailleurs annoncé le lancement d’un projet financé par le gouvernement japonais pour sauvegarder le patrimoine iraquien. Ce projet est axé sur le suivi, la communication, la sensibilisation et l’assistance technique.

*****

Rallier la campagne #Unite4Heritage

Site de la campagne : www.unite4heritage.org

Contact média : Sue Williams, Service de presse de l’UNESCO. Tel :+33 (0)6 15 92 93 62, s.williams(at)unesco.org