La célébration de la Journée internationale du Jazz en RDC

15 Mai 2015

La Journée Internationale du Jazz a été célébrée à Kinshasa ce mardi 05 mai 2015 à l’Institut National des Arts (INA). La Section Musique de l’Institut National des Arts (INA) qui dispose, pour des raisons didactiques, d’un nombre varié de groupes musicaux (rumba, classique, traditionnel, choral), en collaboration avec l’Association ATTITUDE (Association congolaise pour le développement artistique et culturel) a pensé valoriser exceptionnellement et pour la première fois le Jazz, à l’occasion de la Journée Internationale*qui lui est consacrée le 30 avril 2015.

Avec l’appui du Bureau de l’UNESCO à Kinshasa, un concert a été organisé le mardi 05 mai 2015 dans la matinée par l’Orchestre de Chambre de l’INA au sein même de cette institution. En plus des étudiants et enseignants, l’événement a également connu la présence de plusieurs représentants des institutions culturelles nationales et des organisations internationales, dont le Représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) en RDC.

Deux moments forts ont marqué cet événement : une série de trois allocutions et la prestation musicale. Dans son mot de circonstance, le Directeur Général de l’INA, Professeur André Yoka Lye, a retracé le parcours du jazz en RDC et son influence sur la musique et les comportements des artistes musiciens congolais. Il a par ailleurs fait savoir que, dans la perspective des enseignements et de la recherche en cours à l’INA, le Jazz est conçu comme une discipline et un style à la fois de rigueur, de réenracinement, d’ouverture et même de fantasia.

Le Professeur Damien Pwono, Musicologue et professeur de Jazz à l’Université de Petersburg (USA) et à l’INA (RDC), a axé son intervention sur la diplomatie du Jazz, ce genre musical qui est une expression par excellence de la tolérance et de la diversité. Le jazz est « un outil de rapprochement des peuples ».

M. Abdourahamane Diallo, Représentant de l’UNESCO en République Démocratique du Congo, a tenu à rappeler l’historique et le sens de la Journée Internationale du Jazz, tout en remerciant l’INA d’avoir pris l’initiative de célébrer pour la toute première fois cette journée. M. Diallo a saisi cette occasion pour partager avec le public présent à cet événement le message de la Directrice Générale de l’UNESCO à l’occasion de ladite journée.

Vint enfin le moment phare de la journée, à savoir le concert qui a été préparé et livré par l’ « Orchestre de Chambre de l’INA ». Un répertoire de dix partitions a été interprété de manière vibrante par les étudiants et enseignants de l’INA, notamment : Nostalgia in times square (Charlie Mingus), Satin Doll (Duke Ellington), St Thomas (Sonny Rollins), Besame mucho (Carlos Velazquez), Bock to bock (West Montgomery), Trouble in mind (blues), Full house (West Montgomery), Mon désir (Christophe Ngandu et Michel Ngongo), Mutwashi Jazz (Tshamala Mufubela), Summer time (George Gershwin).

La fin de la manifestation a été marquée par l’annonce officielle par le Directeur Général de l’INA de la création, ce 05 mai 2015, de l’Orchestre de Jazz de l’Institut National des Arts, dont le parrainage a été proposé à l’UNESCO.

Commencée à 11h00, la manifestation a pris fin à 13h00.

http://www.unesco.org/new/fr/jazz-day

 

Pour tout contact : Bureau de la Représentation de l’UNESCO en RDC

                                 Avenue des Ambassadeurs n°2, Kinshasa-Gombe

                                 Email :

                                 Tél : (+243) 818848253