Cinq nouveaux partenaires clés ont rejoint les réseaux du Programme d’action global

news_newpartners_enda_formation-demo-solaire-688.jpg

Formation et démonstration des équipements solaires © Enda Energie
21 Mars 2017

 

Depuis la fin de l’année 2016, cinq nouveaux membres ont rejoint les réseaux de partenaires clés du Programme d’action global pour l’éducation en vue du développement durable (EDD). L’UNESCO est heureuse de les accueillir et de vous les présenter.

Trois des nouveaux partenaires clés sont francophones :

  • Le Réseau UNITWIN sur l'EDD a rejoint le réseau de partenaires 3. La Chaire UNESCO de Bordeaux en éducation, formation et recherche pour le développement durable et son réseau UNITWIN prévoient de mobiliser des acteurs universitaires et scientifiques en faveur du développement durable. Ce réseau regroupe 45 universités de 25 pays et développe des actions coordonnées parmi ses organisations membres.
     
  • L’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) a également rejoint le réseau de partenaires 3. L’OIF représente l’un des plus grands groupes linguistiques dans le monde, et compte 84 États francophones et Gouvernements membres. Comme indiqué dans son cadre stratégique de programmation 2015-2022, la promotion de l’éducation et du développement durable fait partie de sa mission auprès de ses États membres.
     
  • ENDA énergie a rejoint le réseau de partenaires 5. Enda énergie, organisation internationale non gouvernementale créée au début des années 80, est fortement engagée dans les questions liées au développement durable au Sénégal. Sa mission est d’accompagner les collectivités dans des processus de transformation politique, sociale, environnementale, technologique et institutionnelle, en particulier dans les domaines de l’accès aux services énergétiques durables, du renforcement de la résilience des populations face aux effets des changements climatiques et de la désertification, et d’un développement local durable et de la gouvernance environnementale.

De plus, les lauréats du Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable 2016 ont été invités à devenir des partenaires clés du Programme d’action global :

  • Le Centre pour la régénération et le développement communautaire (CCREAD-Cameroon) est une organisation de la société civile établie au Cameroun. Ses programmes visent à initier les personnes et les communautés marginalisées aux possibilités d’autonomisation sociale et économique, et à favoriser le développement durable.
     
  • L’Union nationale des étudiants (NUS-UK) est une confédération de 600 associations d’étudiants représentant 7 millions d’étudiants au Royaume-Uni. Le NUS met en œuvre plusieurs grands programmes de développement durable impliquant la participation des étudiants et du personnel, et dont l’impact est visible en dehors de l’enseignement supérieur.

Ces deux lauréats ont rejoint le réseau de partenaires 4. Le troisième lauréat du Prix EDD 2016, la Commission pour la promotion de l’EDD Okayama, du Japon, est déjà représentée par la ville d’Okayama, au sein du réseau de partenaires 5.

Les réseaux de partenaires du Programme d’action global constituent une communauté mondiale de pratiques ; il en existe un pour chacun des cinq domaines d’action prioritaires du Programme : 1) renforcer les politiques ; 2) transformer les environnements d’apprentissage et de formation; 3) renforcer les capacités des éducateurs et des formateurs ; 4) autonomiser et mobiliser les jeunes ; et 5) accélérer les solutions durables au niveau local.

Au total, les réseaux de partenaires du Programme d’action global sont maintenant composés d’environ 90 organisations membres.

Tags