Colloque sous-régional de l'UNESCO sur la lutte contre le trafic illicite du patrimoine culturel en Asie du Sud-Est

qui se tiendra à Bangkok, Thaïlande, 19-21 novembre 2014. En raison de la croissance socio-économique dans la région au cours des dernières années, l'expansion rapide du marché de l'art, en particulier via l'Internet, a créé une forte demande pour les biens culturels, augmentant ainsi le danger de trafic illicite d’objets culturels en provenance de pays qui ont prises de mesures de prévention insuffisantes.

Le colloque est organisé dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention de l'UNESCO de 1970 concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels, ainsi que de la Convention UNIDROIT de 1995 sur les biens culturels volés ou illicitement exportés. Cette conférence fait partie d'une série de colloques au bénéfice de la région Asie-Pacifique. En décembre 2013, un colloque similaire a eu lieu à Katmandou, au Népal, pour les pays d'Asie du Sud, et en juillet 2015 un autre événement majeur aura lieu à Port-Vila, Vanuatu, axé sur la protection du patrimoine culturel mobilier de la sous-région du Pacifique.

Seuls trois des onze pays invités ont ratifié la Convention de 1970; et, en ce qui concerne la Convention de 1995, le seul État partie présent à la réunion est le Cambodge. Il en résulte que cette région demeure extrêmement vulnérable au commerce illicite d'objets culturels.

Le colloque de trois jours de Bangkok constituera une plate-forme pour la discussion et la mise en place de stratégies aux fins de renforcer les mesures contre le trafic illicite d’objets culturels entre les gestionnaires de patrimoine, les professionnels du domaine juridique et les experts du marché de l'art en provenance des pays concernés de l'Asie du Sud-Est. Des experts internationaux représentants INTERPOL, l'Organisation mondiale des douanes, UNIDROIT, UNODC, l'ICOM, et des organisations régionales seront également présents. Le colloque mettra en évidence les problèmes que connaissent les pays d'Asie du Sud-Est dans la prévention du trafic illicite des biens culturels, renforcera leur base de connaissances sur les réalisations récentes dans ce domaine et définira des stratégies pour la restitution et la coopération internationale. Il est important de noter que c’est la première fois que l'UNESCO organise une telle réunion à ce sujet pour l'Asie du Sud-Est en particulier - d'où l’intérêt que ce colloque représente pour entreprendre des actions renforcées dans ce domaine.

Ce colloque a été rendu possible grâce au généreux soutien du Ministère de l'Education, de la Culture et de la Science des Pays-Bas.

À Voir