Le Comité du patrimoine mondial approuve l’extension de deux sites naturels en Afrique du Sud et au Viet Nam et inscrit le premier site jamaïcain sur la Liste du patrimoine mondial

infocus_whc2015_south_africa_19.jpg

Aires protégées de la Région Florale du Cap (Afrique du Sud)
© Guy Palmer
03 Juillet 2015

Bonn, 3 juillet – Le Comité du patrimoine mondial, réuni à Bonn (Allemagne) jusqu’au 8 juillet, a approuvé au cours de sa session du matin l’extension de deux sites naturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial : les Aires protégées de la Région florale du Cap (Afrique du Sud) et le Parc national de Phong Nha-Ke Bang (Viet Nam). Il a également inscrit un site mixte (naturel et culturel) : Montagnes Bleues et monts John Crow (Jamaïque). Il s’agit du premier site jamaïcain inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.

Le Comité du patrimoine mondial a approuvé l’extension des sites naturels suivants :

Aires protégées de la région florale du Cap [Extension du bien « Aires protégées de la région florale du Cap »] (Afrique du Sud) – Le bien, inscrit en 2004 sur la Liste du patrimoine mondial, se trouve à l’extrémité sud-ouest de l’Afrique du Sud. Il s’agit de l'un des plus grands centres de la biodiversité terrestre mondiale. Le bien étendu comprend des parcs nationaux, des réserves naturelles, des zones de nature sauvage, des forêts d’Etat et des aires de bassins versants de montagne. Ces éléments ajoutent un nombre important d’espèces de plantes endémique associées à la végétation du Fynbos, une brousse sclérophylle au feuillage fin adaptée à la fois à un climat méditerranéen et à des incendies périodiques, qui est unique à la Région florale du Cap.

Parc national de Phong Nha – Ke Bang [nouvelle proposition d’inscription au titre de nouveaux critères et extension du « Parc national de Phong Nha-Ke Bang »] (Viet Nam) – Le Parc national de Phong Nha-Ke Bang, inscrit en 2003 sur la Liste du patrimoine mondial, couvrait 85 754 ha. Avec cette extension, il atteint désormais la surface de 126 236 ha (soit une augmentation de 46%) et devient contigu avec la réserve naturelle de Hin Namno en République démocratique populaire lao. Le Parc présente un paysage de plateaux karstiques et de forêts tropicales, très divers du point de vue géologique et offre des phénomènes spectaculaires, dont de nombreuses grottes et rivières souterraines. Il abrite un haut niveau de biodiversité et de nombreuses espèces endémiques. L’extension assure un écosystème plus intact apportant une protection additionnelle aux bassins versants dont l’importance est vitale pour l’intégrité des paysages karstiques.

Le site mixte (naturel et culturel) suivant a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial :

Montagnes Bleues et monts John Crow (Jamaïque) – Le bien comprend une région montagneuse accidentée et très boisée au sud-est de la Jamaïque qui offrait un refuge aux marrons (esclaves fugitifs), d’abord les Taïnos, peuple autochtone, puis les Africains réduits en esclavage. Ils résistèrent au système colonial européen dans cette région isolée en établissant un réseau de pistes, de repaires et d’établissements qui forment la Route du patrimoine de Nanny Town. Les forêts offraient aux marrons tout ce dont ils avaient besoin pour survivre. Ils ont développé de fortes associations spirituelles avec ces montagnes exprimées aujourd’hui encore au travers d’expressions culturelles immatérielles (rites religieux, médecine traditionnelle, danses…). Le site est également un point chaud de la biodiversité des îles Caraïbes, présentant un fort taux d’endémisme pour les plantes, notamment les lichens, les mousses et certaines plantes à fleur.

Les travaux du Comité du patrimoine mondial se poursuivent cet après-midi et jusqu’au 5 juillet inclus.

***

Les documents relatifs aux travaux du Comité peuvent être consultés en ligne

Pour suivre la retransmission en direct du Comité

Contacts médias :

Isabelle Le Fournis, Service de presse de l'UNESCO, i.le-fournis@unesco.org,
+33 (0) 6 12 19 74 01 ou +49 157 84 30 55 04

Agnès Bardon, Service de presse de l'UNESCO, a.bardon@unesco.org,
+33 (0) 6 80 24 13 56 ou +49 157 84 58 39 48

Suivez le Comité sur #PatrimoineMondial et sur https://www.facebook.com/unescofr

Des images vidéo des nouveaux sites inscrits sont disponibles ici dès leur inscription

Des photos des nouveaux sites inscrits sont disponibles ici dès leur inscription

***