Le Comité du patrimoine mondial approuve l'inscription de trois sites naturels et une extension

infocus_whc2017_mixed_beech_forest.jpg

Forêts primaires de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe (Albanie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Espagne, Italie, Pologne, Roumanie, Slovénie, Ukraine)
© Cerezo G.
07 Juillet 2017

Cracovie (Pologne), 7 juillet- Le Comité du patrimoine mondial, réuni à Cracovie depuis le 2 juillet, a inscrit cet après-midi sur la Liste du patrimoine mondial trois sites naturels en Argentine, en Chine et un site se trouvant en Mongolie et dans la Fédération de Russie. Il a également approuvé l'extension du site des Forêts primaires de hêtres des Carpates et d'autres régions d'Europe, qui s'étend désormais sur douze pays : Albanie, Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Espagne, Italie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie et Ukraine.

Les nouveaux sites inscrits sont (par ordre d'inscription) :

Qinghai Hoh Xil (Chine)

Qinghai Hoh Xil se trouve à l’extrémité nord-est du vaste plateau Qinhai-Tibet, le plus grand et le plus haut plateau du monde. Cette vaste région de montagnes alpines et de steppes est située à plus de 4500 m d’altitude et présente un climat froid, avec des températures moyennes annuelles au-dessous de zéro. La formation géographique et les conditions climatiques ont engendré une biodiversité unique. Plus d’un tiers des espèces de plantes et tous les mammifères herbivores sont endémiques du plateau. Le bien préserve la totalité de la voie de migration de l’antilope du Tibet, une des espèces de grands mammifères en danger et endémique du plateau.

Paysages de la Dauria (Mongolie/Fédération de Russie)

Partagé entre la Mongolie et la Fédération de Russie, ce site est un exemple exceptionnel de l’écosystème de la steppe daurienne qui s’étend de l’est de la Mongolie à la Sibérie russe et jusque dans le nord-est de la Chine. Le climat cyclique avec des périodes sèches et humides marquées favorise une grande diversité d’espèces et d’écosystèmes importante sur le plan mondial. Les différents types de steppes représentés, comme les prairies humides, les forêts, ou les lacs, servent d’habitats à des espèces rares de la faune telles que la grue à cou blanc ou l’outarde barbue et à des millions d’oiseaux migrateurs vulnérables, en danger ou menacés. C’est également un site important sur la voie de la migration de la gazelle de Daourie.

Parc national Los Alerces (Argentine)

Le Parc national Los Alerces se trouve dans les Andes, au nord de la Patagonie et ses limites occidentales coïncident avec la frontière chilienne. Les glaciations successives ont façonné le paysage de la région et créé des paysages spectaculaires faits notamment de moraines, de cirques glaciaires et de lacs aux eaux claires. La végétation est dominée par des forêts denses tempérées qui font place à des alpages en altitude, sous les pics rocheux des Andes. Le bien est vital pour la protection de certaines des dernières parcelles de forêt patagonienne d’un seul tenant, quasi vierge, qui abrite de nombreuses espèces de la flore et de la faune endémiques et menacées ou en danger.

Extension :

Forêts primaires et anciennes de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe (Albanie/Autriche/Belgique/Bulgarie/Croatie/Espagne/Italie/Roumanie/Slovénie/Ukraine) [extension du bien « Forêts primaires de hêtres des Carpates et forêts anciennes de hêtres d'Allemagne », Allemagne, Slovaquie, Ukraine].

Le site est une extension transnationale des Forêts primaires de hêtres des Carpates et forêts anciennes de hêtres d’Allemagne (Slovaquie, Ukraine et Allemagne) qui s’étend désormais sur douze pays. Depuis la fin du dernier âge glaciaire, les Forêts de hêtres d’Europe se sont rapidement répandues à partir de quelques refuges isolés dans les Alpes, les Carpates, la Méditerranée et les Pyrénées en quelques milliers d’années, un processus qui se poursuit encore aujourd’hui. L’expansion réussie du hêtre s’explique par sa flexibilité et sa tolérance à différentes conditions climatiques, géographiques et physiques.

La 41e session du Comité du patrimoine mondial, présidée par Jacek Purchla, fondateur et directeur du Centre culturel international de Cracovie, se tient du 2 au 12 juillet. Les inscriptions se poursuivent jusqu'au 9 juillet inclus.

***

Plus d’information sur le Comité

Regarder les débats en direct : https://www.youtube.com/watch?v=pa0-BCc0C2s

Photos : http://whc.unesco.org/fr/nouveauxbiens/

Vidéos des nouveaux sites : http://www.unesco.org/new/fr/new-inscriptions

 

Contacts médias 

 

Lucía Iglesias Kuntz, Service de presse de l’UNESCO, l.iglesias@unesco.org, +33 (0) 6 80 24 07 29 ou +48 574 645 560.

Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO, a.bardon@unesco.org, +33 (0) 6 80 24 13 56 ou +48 574 645 559

Suivez le Comité sur Twitter : #PatrimoineMondial

Twitter: @UNESCO_fr
Facebook: @UNESCOfr