La Conférence ministérielle régionale sur l’éducation post-2015 – États d’Europe et d’Amérique du Nord se tiendra à Paris, les 19 et 20 février 2015

L’UNESCO réunira des ministres et des responsables de haut niveau des ministères de l’éducation et de la coopération et du développement de la région Europe et Amérique du Nord, ainsi que d’autres partenaires de l’éducation, tels que des organisations de la société civile, des institutions des Nations Unies, des banques de développement et le secteur privé afin d’examiner l’agenda pour l’éducation post-2015 d’un point de vue régional.

La Conférence ministérielle régionale sur l’éducation post-2015 – États d’Europe et d’Amérique du Nord sera organisée par l’UNESCO les 19 et 20 février 2015 à Paris, en France. La conférence fait partie d’une série de réunions préparatoires régionales qui apporteront des contributions au Forum mondial sur l’éducation 2015 qui se tiendra à Incheon, en République de Corée. Quatre conférences régionales ont déjà eu lieu :

La conférence pour l’Europe et l’Amérique du Nord examinera et analysera l’expérience de l’Éducation pour tous dans la région, notamment les réussites, les défis et les enseignements tirés, et discutera des priorités de l’éducation au-delà de 2015. Elle identifiera les points de vue régionaux sur les objectifs et les cibles de l’éducation post-2015 proposés et fournira des contributions régionales à l’élaboration du Cadre d’action post-2015 en ce qui concerne la mise en œuvre du futur agenda pour l’éducation. La réunion se penchera en outre sur les implications de l’agenda pour l’éducation post-2015 du point de vue de l’aide.

La conférence devrait donner lieu à une déclaration comprenant des recommandations sur le futur agenda pour l’éducation et sa mise en œuvre d’un point de vue régional. La réunion devrait également examiner un rapport de synthèse régional sur l’expérience de l’EPT dans les pays du Groupe I et du Groupe II, qui sera finalisé après la conférence.

 

Les ministres et les vice-ministres de l’Arménie, de la Bulgarie, du Canada (Québec), de Chypre, de la Croatie, de la République de Moldova, de la République tchèque et de la Slovaquie ont confirmé leur participation à la conférence.