Consultation multipartite au sujet de l’Etude approfondie de l’UNESCO sur Internet

L’UNESCO invite les parties prenantes à fournir leurs commentaires à propos de la façon dont il faudrait concevoir et mener une étude approfondie sur l’Internet, afin de proposer des options d’action pour l’avenir, dans le cadre de son mandat. Les commentaires sont à envoyer avant le 30 avril. Après cette date, le premier jet du document d’information et des questions prendra sa forme finale et la recherche sera lancée.

Cette vaste étude sur Internet provient d’une résolution qui avait été signée par les 195 Etats membres de l’UNESCO en novembre 2013 lors de la Conférence Générale de l’Organisation.

Par mandat de la Résolution 52 de la 37e Conférence générale de l’UNESCO de 2013, l’étude est destinée à couvrir les domaines de : (i) L’accès à l’information et au savoir; (ii) La liberté d’expression; (iii) Le respect de la vie privée; (iv) La dimension éthique de la société de l’information. Elle est également destinée à explorer d’autres options possibles pour des actions futures. Les résultats serviront d’information pour la 38e Conférence Générale de l’UNESCO qui aura lieu en 2015.

La résolution exige que l’étude se déroule dans un processus multipartite comprenant les gouvernements, le secteur privé, la société civile, les organisations internationales et la communauté technique.

Ces consultations se dérouleront sous forme de questionnaires en ligne, de rencontres avec les Etats membres de l’UNESCO et de participations de l’UNESCO à des événements tels que le Forum mondial multipartite sur l’avenir de la gouvernance de l’Internet (NETmundial), les Réunions d’examen SMSI à haut niveau, le Forum sur la gouvernance de l’Internet, la conférence Freedom Online et le Forum Stockholm Internet.

Le project du document d’information pour cette étude, proposé par le secrétariat de l’UNESCO, expose la manière dont les domaines doivent être abordés et propose des questionnaires de recherche. Ce guide est le premier jet de “Universalité d'Internet”.

La notion d’”Universalité d’Internet”, en résumant les principes d’Internet les plus pertinents dans le domaine de compétences de l’UNESCO, énumère quatre principes (R-O-A-M). Internet doit ainsi : (i) Reposer sur les Droits de l’Homme; (ii) Etre ouvert; (iii) Etre accessible à tous; (iv) Etre alimenté par une participation multipartite.

Les commentaires lors de la consultation font également partie de cette conceptualisation.

Si vous avez commentaires à nous soumettre à propos du Projet du document d’information et du Projet du document sur l'universalité d'Internet, veuillez les envoyer à Internetstudy(at)unesco.org.