COP 21 - L'importance du patrimoine culturel subaquatique pour comprendre le changement climatique

Le 3 décembre 2015, un événement sur le patrimoine culturel subaquatique aura lieu au Pavillon de l'UNESCO à Le Bourget dans les espaces Générations climat (dédié à la société civile) de la COP21 (10h30-13h).

Cet évènement, intitulé « Comprendre l'histoire des changements climatiques et la hausse du niveau de la mer », sera composé d'un groupe d’experts qui expliqueront ce que le patrimoine culturel subaquatique peut nous apprendre sur les changements climatiques qui ont eu lieu dans notre passé.

Les experts et les titres de leurs discours sont:

  • Recherche et protection du patrimoine culturel subaquatique : une clé pour comprendre la hausse du niveau de la mer dans le temps, Ulrike Guérin (UNESCO)
  • Recherche sur le patrimoine culturel subaquatique : essentiel pour comprendre le développement du changement climatique, Garry Momber (Directeur, Maritime Archaeology Trust, Royaume-Uni)
  • Répartition mondiale des sites préhistoriques submergés en tant qu’indicateurs de la hausse du niveau de la mer, Nicholas Flemming (Centre National d’Océanographie, Royaume-Uni)
  • Projection des tendances climatiques grâce à la connaissance du passé : Récupérer des données historiques à travers le patrimoine culturel subaquatique, Nan-Chin Chu (European Marine Board).

L'événement aura lieu au Pavillon de l'UNESCO au Le Bourget, de 10h30 à 13 h, le 3 décembre 2015.

Le patrimoine culturel subaquatique est une source d’information essentielle pour comprendre l’historique et les conséquences du changement climatique. Durant 90% de l’existence de l’humanité, la mer était plus basse d’environ 40 à 130 mètres par rapport au niveau actuel. C’est pourquoi une partie considérable des traces préhistoriques et historiques de nos ancêtres est actuellement submergée. Ces vestiges, devenus patrimoine subaquatique, sont une source d’information extrêmement importante pour la connaissance des premières civilisations humaines, de nos origines, mais aussi sur le changement climatique et son impact. Aujourd’hui, alors que le niveau de la mer pourrait changer à nouveau de manière conséquente, ce patrimoine peut nous aider à appréhender ce phénomène.

 « Doggerland » est un bon exemple du paysage préhistorique submergé par la mer du Nord. Il nous montre que la hausse du niveau des mers dans le passé a forcé la migration et l'adaptation par les populations humaines mésolithiques, et il nous fournit les seules histoires humaines d'une culture perdue aux conditions environnementales changeantes.

Beaucoup d'autres exemples des effets des changements climatiques peuvent être trouvés dans d'autres paysages préhistoriques submergés, cités englouties, ports et des structures portuaires, et il reste encore beaucoup à apprendre du patrimoine culturel subaquatique.

Du 30 novembre au 11 décembre Paris accueillera une Conférence internationale sur le changement climatique nommée  < COP 21 > ou < Paris climat 2015 >. C’est la 21ème  session de la Conférence des parties de la Convention des Nations Unies de 1992 sur les changements climatiques (CCNUCC). Elle vise à produire un nouvel accord international pour maintenir le changement climatique en dessous de 2 ° C.

Contact: u.guerin(at)unesco.org