Création au Bangladesh de l’Institut international de la langue maternelle en tant qu’institut de catégorie 2 de l’UNESCO

La cérémonie de signature marquant la création de l’Institut international de la langue maternelle à Dhaka, en République populaire du Bangladesh, s’est tenue le 12 janvier 2016 au Siège de l’UNESCO, à Paris.

La création de l’Institut sous l’égide de l’UNESCO afin de promouvoir le droit à l’éducation, la diversité linguistique, le pluralisme culturel et la compréhension interculturelle, fait suite à la décision unanime prise par la Conférence générale de l’UNESCO à sa 38e session, en novembre 2015.

L’Institut entend contribuer à la réalisation des objectifs de l’UNESCO en plaçant la question de l’éducation dans la langue maternelle au cœur du développement national, culturel et social.

L’accord a été signé par S. Exc. M. M. Shahidul Islam, Ambassadeur et Délégué permanent du Bangladesh auprès de l’UNESCO, et le Sous-Directeur général pour l’éducation, M. Qian Tang.

Les centres et instituts de catégorie 2 placés sous l’égide de l’UNESCO sont établis et financés par les États membres afin de contribuer à la réalisation des objectifs de l’UNESCO, et sont destinés à servir de centres internationaux ou régionaux et de pôles d’expertise ou d’excellence en vue de fournir une assistance technique et des services aux États membres, aux partenaires de coopération ainsi qu’aux réseaux des bureaux hors siège de l’UNESCO.