Les débats du PIDC célèbrent la première Journée internationale de l’accès universel à l’information

30 Septembre 2016

L’UNESCO a marqué la première Journée internationale de l’accès universel à l’information avec un événement préalable organisé par son Programme international pour le développement de la communication (PIDC).

Organisé le 26 septembre, deux jours avant la Journée internationale de l’accès universel à l’information, la journée des débats du PIDC (IPDCTalks) avait pour thème « Dynamiser les Objectifs de développement durable à travers l’accès à l’information ».

Diffusés en direct dans le monde entier et largement twittés, les IPDCTalks ont mis en avant l’importance primordiale de l’accès à l’information pour atteindre avec succès les Objectifs de développement durable (ODD).

Palagummi Sainath, journaliste rural, écrivain et conférencier auprès de l’Université polytechnique de Chennai (Inde). © UNESCO

L’événement comportait une série de présentations dynamiques par des philosophes, journalistes, intellectuels, entrepreneurs, leaders communautaires et par le président du Ghana, John Dramani Mahama. Ils ont parlé de la contribution des médias, de l’information et des TIC pour atteindre les différents ODD.

Des interventions remarquées ont souligné la nécessité pour les décideurs de disposer d’informations sur l’absentéisme scolaire des filles en raison du coût des protections hygiéniques et le rôle du journalisme d’investigation pour déclencher des enquêtes officielles dans les entreprises soupçonnées de dissimuler des informations sur le réchauffement mondial.

Une centaine de représentants des délégations des Etats membres de l’UNESCO, des experts des médias, des professionnels du journalisme, des travailleurs d’ONG et des étudiants assistaient en direct aux IPDCTalks.

John Dramani Mahama, président du Ghana. © UNESCO

L’importance primordiale des médias, de l’information et des sociétés ouvertes pour atteindre les objectifs de développement a été soulignée par le président du Ghana dans son discours de clôture. Il a décrit l’expérience dans son pays relative au rôle de l’information pour atteindre l’ODD 16, qui a pour objet d’atteindre la paix et la justice grâce à des institutions fortes.

L’événement a suscité un grand intérêt sur les médias sociaux. Le hashtag #IPDCtalks s’est placé à la 3ème place en France à la fin de la session du matin et a été partagé sur Twitter environ 600 fois, avec une portée de 2,3 millions de personnes selon l’estimation du nombre de followers des tweeters et retweeters.

Le hashtag #AccessToInfoDay a également été très actif dans la session de l’après-midi et des parties clés de l’événement ont été suivies en direct sur le compte Facebook de l’UNESCO. Cette exposition a stimulé l’utilisation extensive du hashtag au cours des deux jours suivants, pour culminer le 28 septembre lors de la Journée internationale de l’accès universel à l’information.

Une série de clips vidéo a été produite par une équipe audiovisuelle spéciale. Ces vidéos seront bientôt disponibles sur le site de l’événement : http://en.unesco.org/ipdc-talks

Les participants se sont accordés sur le fait que les IPDCTalks ont permis de sensibiliser les Etats membres, les experts et le grand public sur le rôle crucial joué par l’accès à l’information pour atteindre chacun des ODD.

L’événement a également servi à donner plus de visibilité à l’action et à l’expertise du PIDC et de l’UNESCO en ce qui concerne le lien entre la communication-information et le développement durable.

L’événement a bénéficié du soutien financier des Pays-Bas et de la Lituanie. Il a également été soutenu par la Suède et la Finlande qui ont sponsorisé un déjeuner et inauguré une exposition à l’occasion du 250ème anniversaire de la première loi sur l’accès à l’information sur le territoire de leurs frontières actuelles.

Alexandra Silfverstolpe Tolstoy, fondatrice et présidente de Data Act Lab. © UNESCO