La Déclaration des bibliothèques québécoises

news_160617_quebec.jpg

© Shutterstock
16 Juin 2017

Les bibliothèques sont des outils incontournables de démocratisation de la culture et du savoir. Elles favorisent indéniablement l’instruction, l’éducation, le perfectionnement, l’intégration sociale et la réussite des individus, tout en étant de formidables leviers de richesse culturelle, sociale et économique pour les communautés qu’elles desservent. C’est en réfléchissant à la contribution essentielle des bibliothèques tout au long de la vie qu’est né, en 2014, le projet de rédiger une Déclaration des bibliothèques québécoises. À l’instar du Manifeste sur la bibliothèque publique de l’UNESCO, la Déclaration rappelle d’entrée de jeu que la raison d’être de la bibliothèque est d’assurer un « accès libre et illimité à la connaissance, la pensée, la culture et l'information ».

L’idée d’une déclaration sur les bibliothèques a pris naissance au sein de la Table permanente de concertation des bibliothèques québécoises, créée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec en 2002. La Table regroupe des représentants de 12 organismes et ministères liés au milieu des bibliothèques. Ses membres sont les porte-parole de plus de 4000 bibliothèques déployées sur l’ensemble du vaste territoire québécois. Parmi celles-ci, on compte des bibliothèques publiques, des bibliothèques liées aux établissements d’enseignement universitaire, collégial, secondaire ou primaire, ainsi que des bibliothèques spécialisées en milieu de travail, notamment des bibliothèques juridiques, gouvernementales et médicales. Toutes participent à l’apprentissage et à l’éducation des citoyens et, en favorisant l’accès gratuit et universel à la connaissance, font écho à plusieurs des objectifs du programme de développement durable de l’UNESCO adoptés en 2015.

Au terme des travaux de rédaction et des étapes de consultation menées auprès du milieu bibliothéconomique, les membres de la Table ont adopté à l’unanimité le texte rassembleur de la Déclaration des bibliothèques québécoises. Une vaste campagne de sensibilisation dans les médias, visant à susciter l’adhésion des décideurs et du public, a suivi le dépôt de la Déclaration à l’Assemblée nationale du Québec, le 19 octobre 2016, par le ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, monsieur Luc Fortin.

Vingt-huit personnalités publiques québécoises de différents secteurs d’activité (affaires, sports, santé, arts, culture, etc.) ont décidé d’appuyer la démarche. Leurs témoignages sur l’apport important des bibliothèques dans leur vie comme dans le développement global de la société sont accessibles sur le site mabibliothequejyvais.com.

L'UNESCO soutient fermement le rôle des bibliothèques pour assurer la meilleure accessibilité à l'information et au partage des connaissances, contribuant ainsi à la construction des sociétés du savoir et des communautés durables.