Déclaration de la Directrice générale sur les atteintes au patrimoine culturel au Proche Orient

dg_bokova_blue_688px_drupal.jpg

Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO
© UNESCO/Ania Freindorf
16 Octobre 2015

La Directrice générale de l’UNESCO a exprimé sa préoccupation devant l’escalade de violences à l’encontre et autour des sites culturels et religieux au Proche Orient.

La Directrice générale a condamné l’incendie perpétré contre le tombeau de Joseph, situé dans le site inscrit sur la Liste indicative du patrimoine mondial de la Palestine, vieille ville de Naplouse et ses environs.

« Le Patrimoine culturel et religieux incarne des valeurs qui transcendent les différences de culture et de confession. Rien ne saurait justifier qu’on y porte atteinte. Les violences à l’encontre et autour de ces lieux de recueillement exacerbent encore davantage les tensions déjà fortes. Je demande à chacun de faire en sorte que le patrimoine culturel, y compris religieux, soit préservé, accessible à toutes les parties concernées, et tenu à l’écart des conflits et des violences. »