Les défis globaux liés à l’eau au centre du 7ème Forum mondial de l’eau

logowwf2015.jpg

© UNESCO
24 Avril 2015
Du 12 au 18 avril 2015, les experts, décideurs politiques et autres membres de la communauté internationale de l’eau, se sont rassemblés pour la 7ème édition du Forum mondial de l’eau organisé tous les trois ans, pour échanger sur les défis du 21ème siècle liés à l’eau—tels qu’assurer la sécurité de l’eau, garantir sa qualité et améliorer la prévention des catastrophes y étant liées. Plus de 30 000 personnes de 168 nationalités différentes ont assisté pendant une semaine à cet évènement, le plus grand rassemblement international autour des questions liées à l’eau. Cette année, le Forum s’est tenu à Daegu et Gyeongbuk, en Corée du Sud. Le Programme hydrologique international de l’UNESCO a organisé et participé activement à plus de 60 évènements, et a permis à un panel d’intervenants de haut niveau de conduire une réflexion sur la sécurité de l’eau et le développement durable.
 
En choisissant comme thème “L’eau pour notre avenir”, le 7ème Forum a eu pour objectif de permettre la mise en œuvre de solutions pour faire face aux défis prioritaires liés à l’eau identifiés lors des précédentes éditions du Forum. Une de ses principales conclusions a été que, dans la décennie à venir, l’agenda politique devra faire de la gestion de l’eau une priorité afin de garantir un futur où tous ont accès à la ressource.  
 
Le Programme hydrologique international de l’UNESCO (PHI) a été un contributeur phare du Forum en participant à plus de 60 évènements (sessions, évènements parallèles et évènements spéciaux)  et en en organisant lui-même plusieurs, dont le Panel de haut-niveau intitulé « Sécurité de l'eau et développement durable: coopération entre disciplines et parties prenantes ». Ce Panel de discussion s’est inscrit dans le cadre du 50ème anniversaire des programmes pour l’eau de l’UNESCO, et notamment le quarantième anniversaire du Programme hydrologique international, seul programme intergouvernemental des Nations Unies pour la recherche sur l’eau, la gestion de la ressource, l’éducation, et le renforcement des capacités pour la préserver. Pendant la discussion, le Panel a souligné l’importance de la coopération interdisciplinaire et le besoin de lier les avancées scientifiques aux processus sociaux, économiques et politiques en lien avec les questions de l’eau. 
 
D’autres évènements parallèles du PHI ont exploré les multiples facettes de la gestion intégrée des ressources en eau, comme la réutilisation et la récupération de  l’eau ; les diverses cultures liées à la gestion de l’eau, la justice et l’équité ; l’amélioration de l’éducation et du renforcement des capacités, les femmes comme vectrices du changement pour une nouvelle culture de l’eau ; et l’adaptation au changement climatique, au travers notamment de la prévention et maîtrise des risques et de l’incertitude pour favoriser la résilience et améliorer la préparation aux catastrophes naturelles. 
 
Ce Forum mondial de l’eau a été une opportunité majeure pour la communauté scientifique et les décideurs politiques  de réaffirmer l’importance de la sécurité de l’eau pour garantir le développement durable, identifier les défis liés à l’eau qui devront impérativement être inscrits dans l’agenda de l’après 2015, et pour travailler à ce que ces défis fassent partie intégrante des futurs Objectifs de développement durable.

La prochaine édition du Forum mondial de l’eau se tiendra à Brasilia en 2018.

Plus d'informations: