Développer les compétences des correspondants de radio pour la couverture des sujets d’intérêt public local

11 Mars 2016

Les correspondants des stations de radio locale suivent depuis ce matin une formation sur la gestion des sources d’information. Une activité qui vise à développer les compétences de ces personnes pour une meilleure couverture des sujets d’intérêt public pour les populations locales.

Trente-quatre (34) correspondants des stations de radio locale, parmi lesquels onze (11) femmes, ont pris part, ce 11/03/2016, à Bujumbura, à l’atelier sur la gestion des sources locales d’information. Cet atelier est organisé par la Maison de l’UNESCO pour la Culture de la Paix, en collaboration avec le Ministère des Postes, des Technologies de l’Information, de la Communication et des Médias.

Les principaux objectifs de l’atelier de ce jour sont de :

  • Sensibiliser les participants sur l’importance de disposer d’un réseau de sources fiables ;
  • Outiller les participants sur les techniques de développement et de maintien d’un réseau local de sources fiables ;
  • Accompagner les participants dans la constitution de la liste des potentielles sources locales d’information selon les types de sujets.

Les sessions de travail sont dirigées par M. Noël Banteye, journaliste, enseignant de communication et ex chef du service des programmes à la RTNB. Les travaux s’articulent autour des techniques de préparation de la collecte de l’information, de l’identification des sources potentielles pour un sujet donné, etc.

Cet atelier vient en complément de celui (toujours au profit des correspondants) qui s’est terminé le 10/03/2016. Ce dernier portait sur, entre autres, la maîtrise des techniques d’édition audionumérique via téléphone mobile, la conduite des interviews et des reportages sur des sujets d’intérêt public pour les populations locales.


Correspondants lors d'une démonstration sur l'utilisation du téléphone mobile
© UNESCO

Par ce renforcement des compétences des correspondants locaux, l’UNESCO promeut la diversité des contenus par le traitement des sujets d’intérêt public local dans les stations de radio locale.

Toutes ces activités sont menées dans le cadre du projet « Renforcer les capacités des radios locales par le biais des TIC », lequel est financé par le Gouvernement de Suède et mis en œuvre par l’UNESCO de 2015 à 2017 au Burundi et dans plusieurs autres pays en Afrique.