Développer les Ressources Éducatives Libres en Ouzbékistan

Dans le but de mettre en œuvre le cadre de la politique nationale sur l’accès universel à l’information et au savoir au moyen des TIC et des Solutions libres, la Commission nationale de la République d’Ouzbékistan pour l’UNESCO a organisé le Séminaire de formation nationale sur les Ressources Éducatives Libres à Tachkent du 22 au 25 juin 2015. Le Séminaire a été organisé dans le cadre du Programme de participation de l’UNESCO sur le « Développement des REL et la préservation du patrimoine documentaire des bibliothèques d’Ouzbékistan ».

Le Séminaire s’inscrit dans le cadre de la Déclaration de Paris sur les Ressources Éducatives libres et de la Déclaration de Qingdao adoptée lors de la Conférence internationale sur les TIC et l’Éducation post-2015. Le contenu de ce séminaire a été élaboré sur la base des principes directeurs de l’UNESCO pour le développement et la promotion du libre-accès. Les participants au séminaire représentaient les centres de ressources et de documentation de 31 universités de toutes les régions du pays, la Bibliothèque Nationale de l’Ouzbékistan et le Réseau national Éducation-Information Ziyonet.

Comme les modules de formation incluaient des exercices pratiques en ligne, le Centre de ressources libres de l’Université nationale d’Ouzbékistan, qui possède des équipements TIC à haut débit a été choisi pour accueillir l’événement. La cérémonie d’ouverture du Séminaire s’est déroulée en présence du recteur de l’Université nationale d’Ouzbékistan, du chef du Bureau de l’UNESCO de Tachkent, du ministre délégué pour l’enseignement secondaire et supérieur spécialisé, du directeur de la bibliothèque Nationale d’Ouzbékistan et du Secrétaire général de la Commission national d’Ouzbékistan pour l’UNESCO. Le discours inaugural a été prononcé par un expert de l’Université des Technologies de l’Information de Tachkent. Les modules de formation traitaient de matières concernant les revues en accès libre, les dépôts en accès libre, les Creative Commons, les bibliothèques numériques en ligne, la conception de l’apprentissage en ligne.

À l’issue du séminaire, tous les participants ont eu l’occasion de passer l’examen en ligne sur les « Ressources Éducatives Libres » de l’Institut international de l’UNESCO sur les Technologies de l’information de Moscou. Afin d’amplifier l’impact du séminaire, les participants doivent, à leur retour dans leurs organisations respectives, organiser des sessions et des modules de formation comparables pour les personnels des bibliothèques et les enseignants des universités en vue de partager les matériels éducatifs des Solutions ouvertes et d’établir un réseau mondial de bibliothèques et d’établissements d’enseignement supérieur.

Les Ressources Éducatives Libres (REL) sont les matériels d’enseignement, d’apprentissage ou de recherche qui sont dans le domaine public ou qui ont été publiés sous licence de propriété intellectuelle en autorisant librement l’usage, l’adaptation et la distribution. Elles offrent une opportunité stratégique d’améliorer la qualité de l’éducation et de faciliter le dialogue concernant les politiques, le partage du savoir et la construction des compétences. Au cours des dix dernières années, l’UNESCO à contribué à stimuler un mouvement international de soutien aux REL.