La Directrice générale au Japon pour la Conférence mondiale sur l’éducation en vue du développement durable

La Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, effectue une visite au Japon, du 6 au 11 novembre, à l’occasion de la Conférence mondiale de l’UNESCO sur l’éducation en vue du développement durable (EDD), qui réunira plus de 1 000 participants à Aichi-Nagoya, dont quelque 80 ministres. Elle voyagera à bord du premier avion d’All Nippon Airways arborant le logo de l’UNESCO, un partenariat visant à promouvoir les idéaux et programmes de l’Organisation.

Elle rencontrera le Premier Ministre Shinzo Abe à Tokyo, ainsi que le Vice-Ministre parlementaire, M. Kentaro Sonoura.

Avant la Conférence sur l’EDD, organisée à Nagoya en coopération avec le Gouvernement japonais, elle se rendra à Okayama pour participer au Forum des jeunes, où de jeunes leaders du monde entier débattront des approches novatrices en matière d’EDD ainsi que des moyens de promouvoir la contribution des jeunes et de renforcer la participation à ce mouvement mondial.

À Nagoya, la Directrice générale ouvrira la Conférence aux côtés de S. A. I. le prince héritier Naruhito du Japon, en présence de S. A. R. la princesse Lalla Hasnaa du Maroc, du Ministre japonais de l’éducation, de la culture, des sports, de la science et de la technologie, M. Hakubun Shimomura, et du Gouverneur de la Préfecture d’Aichi, M. Hideaki Ohmura.

Elle participera également à la Conférence internationale sur l’enseignement supérieur pour le développement durable, en présence du Vice-Ministre japonais de l’environnement, M. Shigeo Kitamura, du Président de l’Université de Nagoya, M. Michinari Hamaguchi, et du Recteur de l’Université des Nations Unies, M. David Malone.

La Directrice générale s’emploiera également à renforcer la coopération avec le secteur privé. Elle rencontrera des représentants de la Fédération nationale des associations UNESCO au Japon, et donnera une conférence intitulée « Le pouvoir de persuasion de l’UNESCO : des partenariats pour une prospérité et une paix durables » devant l’Association des dirigeants d’entreprises du Japon.