La Directrice générale de l’UNESCO appelée à assumer la présidence du Comité de haut niveau sur la gestion (HCLM) des Nations Unies

À la réunion du Conseil des chefs de secrétariat (CCS) des organismes des Nations Unies qui s’est tenue à Washington du 20 au 21 novembre, le Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, a annoncé que la Directrice générale de l’UNESCO allait prendre la présidence du Comité de haut niveau sur la gestion (HLCM) pour la période 2015-2016.

En remerciant le Secrétaire général et les membres du CCS de la confiance qu’ils témoignaient à l’UNESCO en la chargeant de diriger cet organe de premier plan, la Directrice générale a déclaré : « le HLCM sera appelé à jouer un rôle majeur dans l’effort d’adaptation engagé à l’échelle du système des Nations Unies en vue de fournir le soutien le plus efficace et coordonné aux États membres dans la transition vers le programme de développement pour l’après-2015 ».

« Je pense que le Comité profitera de l’expérience acquise par l’UNESCO à l’occasion des vastes réformes engagées sur des questions tant managériales qu’administratives en vue d’améliorer l’efficacité et la transparence tout en encourageant des pratiques novatrices », a ajouté la Directrice générale, Irina Bokova.

Avec le Comité de haut niveau chargé des programmes (HLCP) et le Groupe des Nations Unies pour le développement (GNUD), le HLCM forme l’un des trois piliers du CCS. Sa fonction principale est de promouvoir la coopération, la coordination et l’échange des connaissances à l’échelle du système des Nations Unies sur les questions de management, dans le but d’améliorer l’efficacité des pratiques administratives et de les simplifier. 

Le Comité s’appuie sur cinq réseaux pour mettre en évidence et analyser les problèmes de management : les finances, le budget, les ressources humaines, les achats et les technologies de l’information et de la communication. 

Le HLCM supervise également les travaux du Comité directeur sur l’harmonisation des pratiques administratives, le Sous-Comité sur l’amélioration de l’efficacité et les mesures de maîtrise des coûts, le Comité directeur sur la sécurité et la sûreté du personnel et le réseau des conseillers juridiques.

Il se compose de représentants de la haute direction de toutes les institutions spécialisées, fonds et programmes du système des Nations Unies, qui se réunissent deux fois par an en session régulière.

La première réunion du HLCM pour 2015 sera accueillie au Siège de l’UNESCO en mars prochain.