La Directrice générale de l'UNESCO et le Ministre des antiquités de l'Egypte unis pour la protection du patrimoine égyptien

Infocus_Egypt_Museums.jpg

© UNESCO/L. Rukingamubiri

Paris, le 8 octobre - SE Mamdouh Al-Damaty, Ministre des antiquités et du patrimoine de l'Egypte, a effectué une visite officielle à l'UNESCO, à l'occasion d'une conférence internationale sur les musées égyptiens, organisée conjointement par le gouvernement de l'Egypte et l'UNESCO, au siège de l'UNESCO.

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et le ministre des antiquités et du patrimoine de l'Egypte, SE Mamdouh Al-Damaty, ont échangé leur vision commune sur la coopération entre l'UNESCO et l'Egypte dans le domaine des musées et la préservation des collections du patrimoine culturel, en présence de S.E. M. Mohamed Sameh Amr, Ambassadeur, délégué permanent de l'Egypte auprès de l'UNESCO et Président du Conseil exécutif de l'UNESCO.

Soulignant l'importance et la richesse du patrimoine culturel de l'Egypte et sa portée universelle, la Directrice générale a mis l’accent sur la longue et fructueuse collaboration entre l'UNESCO et l'Egypte dans le domaine de la conservation du patrimoine culturel, qui remonte à la Campagne internationale pour la sauvegarde des monuments de Nubie.

« L'UNESCO et l'Egypte ont récemment renforcé leur coopération, notamment dans le domaine des musées, » a déclaré la Directrice générale, en rappelant les efforts continus déployés par l'Organisation pour la réhabilitation du Musée d'art islamique du Caire endommagés depuis janvier 2014.

L'UNESCO mène des efforts internationaux pour réparer le bâtiment et ses collections et pour la formation de personnel du musée, avec le soutien de l'Italie.

Le Ministre a informé la Directrice générale de la coopération d'un certain nombre d'institutions partenaires, comme l'ICOM, le Metropolitan Museum of Art, le Smithsonian Institute, ainsi que le Musée central romain-germanique (Mayence, Allemagne) qui fournissent une assistance technique pour la réparation des objets endommagés et pour le renforcement des capacités du personnel.

La Directrice générale a réaffirmé la détermination  de l'UNESCO à poursuivre le soutien technique apporté depuis 1982 à la création du Musée national de la civilisation égyptienne (NMEC) et au renforcement des capacités de gestion de son personnel.

Irina Bokova a également souligné le soutien de l'Organisation aux autorités égyptiennes après le pillage du Musée Malawi en Août 2013, et elle a mis l’accent sur l'engagement continu de l'UNESCO pour la lutte contre le trafic illicite des biens culturels égyptiens.

« Nous sommes très reconnaissants à l'UNESCO pour son travail sur le Musée Malawi et le Musée d'art islamique, ainsi que pour la mission menée en septembre cette année », a déclaré le Ministre Al-Damaty. « L'Egypte est pleinement engagé à tirer le meilleur parti de son patrimoine culturel unique. Le Premier ministre a convoqué un comité ministériel, avec neuf ministres et les autorités du Caire, pour mobiliser tous les efforts pour la protection et la promotion du patrimoine historique de la ville », at-il poursuivi.

À la demande des autorités égyptiennes, l'UNESCO et ses partenaires ont effectué une visite à la capitale égyptienne, le Caire, du 4 au 9 Septembre 2014, pour examiner et évaluer la coopération existante avec les autorités nationales et  pour établir une feuille de route commune sur la coopération future autour des grands projets de patrimoine culturel.

Une collaboration active est en cours pour soutenir l'Égypte dans la réalisation des mesures d'urgence afin de mieux gérer et conserver le Caire historique. Après avoir demandé des précisions concernant les travaux de restauration en cours à la pyramide de Djéser à Saqqarah, l'UNESCO a reçu du ministre des antiquités et du patrimoine un rapport technique détaillé sur l'évaluation des travaux en cours, qui tiennent compte des recommandations techniques faites par l’UNESCO dans un rapport réalisé en 2011. 

« La culture nous unit, elle est au cœur du tissu social de la société. C'est ce que les musées sont à leur cœur: les endroits où les gens peuvent accéder à leur histoire et se relier avec», a noté l'Ambassadeur Mohamed Sameh Amr, Ambassadeur et délégué permanent de l'Egypte auprès de l'UNESCO, à l'ouverture de la Conférence.

Des experts et un grand nombre de délégations ont assisté à la Conférence, qui a été l'occasion de réaffirmer la force de la coopération entre l'UNESCO et l'Egypte.

« L'Egypte est, c’est un euphémisme, un membre emblématique de l'UNESCO, et la campagne internationale pour la sauvegarde des temples de Nubie a établi une norme universelle de ce que la communauté peut et doit faire pour protéger le patrimoine mondial. Cela est extrêmement important aujourd'hui, alors que le patrimoine est l'objet d'attaques dans de nombreuses régions du monde, et c'est la vision que nous devons faire avancer ensemble », a déclaré Irina Bokova.