La Directrice générale appelle à renouveler l'esprit de confiance au Moyen-Orient

dg_bokova_blue_688px_drupal.jpg

Irina Bokova, directrice générale de l'UNESCO
© UNESCO/Ania Freindorf

rina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, a appelé à de nouveaux efforts pour instaurer la confiance, sur la base du respect et de la compréhension mutuelle, à la suite de la 199e session du Conseil exécutif de l'UNESCO, qui s'est achevée le 14 Avril 2016.

Le Conseil exécutif de l'UNESCO a adopté des décisions sur les questions relatives au Moyen-Orient, en particulier sur le site du patrimoine mondial de la Vieille Ville de Jérusalem et ses remparts

"Jérusalem est une terre sainte des trois religions monothéistes, un lieu de dialogue pour tous les juifs, chrétiens et musulmans, et rien ne devrait être entrepris qui puisse en modifier l'intégrité et l'authenticité», a déclaré Irina Bokova. "Jérusalem est une mosaïque de cultures et de peuples, dont l'histoire a façonné l'histoire de l'humanité tout entière. Seul un esprit de respect et le dialogue peut construire la confiance dont nous avons besoin pour avancer - et c'est la force de l'UNESCO, dans l'intérêt de tous." 

«Je crois que les États membres ont une responsabilité envers le mandat de l'UNESCO, d'avancer dans un esprit qui encourage au dialogue, à la tolérance et à la paix", a poursuivi Mme Bokova. "C'est particulièrement important pour les jeunes, qui doivent être encouragés et éduqués à la paix." 

La Directrice générale a toujours plaidé pour le dialogue et le consensus afin que le mandat de l'UNESCO pour la protection du patrimoine mondial et la promotion de la tolérance et du respect mutuel puisse être mené à bien.