La Directrice générale bouleversée par le deuxième puissant séisme au Népal et le bilan qui ne cesse de s’alourdir

Le tremblement de terre qui s’est produit aujourd’hui intervient moins de deux semaines après un premier séisme dévastateur qui a fait plus de 8 000 victimes et causé des dommages considérables au système éducatif du pays, ainsi qu’aux sites du patrimoine culturel.

« Je tiens à exprimer toute ma compassion au Gouvernement et au peuple népalais dans ces moments difficiles », a déclaré Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO. « Nos pensées vont aux habitants du Népal et des pays voisins, et en particulier aux familles des victimes et des blessés », a-t-elle ajouté.

L’UNESCO mobilise toute son expertise pour aider les autorités népalaises à faire face aux conséquences de ce séisme, notamment dans le domaine de l’éducation, ainsi de la protection et de la conservation du patrimoine culturel. « L’UNESCO est plus déterminée que jamais à aider le peuple népalais à se relever », a déclaré la Directrice générale.