La Directrice générale à Bruxelles afin de resserrer les liens avec l’Union européenne pour les interventions d’urgence

Le 15 septembre, Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, est en visite à Bruxelles (Belgique) pour prendre part à une séance publique du Parlement européen consacrée au « Rôle de l’UNESCO dans la protection et la promotion de la diversité culturelle », organisée par la Commission Culture et éducation du Parlement européen, et présidée par Mme Silvia Costa.

La Directrice générale saisira cette occasion pour présenter l’action de l’UNESCO en matière de lutte contre le trafic illicite, de protection du patrimoine culturel et d’interventions face aux situations d’urgence. Ces dernières années, l’UNESCO et l’Union européenne ont noué un partenariat étroit autour de plusieurs projets éducatifs et culturels en réponses aux crises en Syrie et en Iraq. Ce partenariat vise notamment à sauvegarder le patrimoine culturel de la Syrie, à renforcer la résilience du système de l’éducation de la Jordanie dans le contexte de la crise des réfugiés, ainsi qu’à assurer un enseignement et une formation techniques et professionnels pour les jeunes en Iraq, afin d’améliorer sa qualité et de rendre les compétences des jeunes en Iraq plus pertinente pour le marché du travail.

« Partout dans le monde, et ici en Europe, je constate que la culture et l’éducation sont source de dignité, qu’elles contribuent à relever les défis sociaux et économiques, qu’elles renforcent la confiance pour bâtir un avenir meilleur. C’est la raison pour laquelle j’estime que notre coopération avec l’Union européenne est appelée à se renforcer », a déclaré Mme Bokova.

La Directrice générale soulignera la nécessité de favoriser la diversité culturelle et l’alphabétisation culturelle en Europe, afin de répondre à la situation d’urgence au Moyen-Orient et à ses conséquences.

« Au Moyen-Orient, l’impact du conflit sur l’éducation et la culture est sans précédent et dévastateur. Il est donc impérative qu’elles fassent partie intégrante de la réponse internationale », a ajouté la Directrice générale, qui a également mis l’accent sur le dialogue interculturel et le rôle que joue l’éducation pour ouvrir la voie à la compréhension mutuelle. En temps de troubles et d’incompréhension, la promotion du respect et du dialogue entre les peuples est indispensable à la cohésion sociale, à la vitalité de la société civile et à la paix.

La Directrice générale devrait tenir des entretiens bilatéraux avec Mme Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-Présidente de la Commission européenne, ainsi qu’avec M. Christos Stylianides, Commissaire européen chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, M. Carlos Moedas, Commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l’innovation, et M. Johannes Hahn, Commissaire européen chargé de la Politique européenne de voisinage.

Mme Bokova s’entretiendra également avec M. Geert Bourgeois, Ministre-Président du Gouvernement flamand, partenaire de longue date de l’UNESCO.