La Directrice générale condamne le meurtre en Syrie du promoteur de la liberté de l’internet Bassel Khartabil Safadi

10 Août 2017

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a condamné le meurtre de Bassel Khartabil Safadi, défenseur d’un web accessible à tous. Son décès dans une prison syrienne a été confirmée la semaine dernière.

« Je condamne le meurtre de Bassel Khartabil » a déclaré la Directrice générale. « Bassel Khartabil a accompli un important travail en faveur de la liberté d’expression et pour que le peuple syrien puisse bénéficier de l’Internet et y participer. Sa mort est une grande perte pour toutes les personnes qui défendent le partage des connaissances à travers des canaux de communication ouverts. J’appelle les autorités syriennes à divulguer les informations concernant les circonstances de son décès ».

Bassel Khartabil Safadi a été arrêté en 2012 pour son travail en tant que développeur de logiciels libres et défenseur de l’accès à l’information sur un internet libre et ouvert à tous. En 2015, il aurait été exécuté après avoir été emmené dans un lieu inconnu.

Le 21 avril 2015, le Groupe des Nations Unies sur la détention arbitraire a demandé la libération de Bassel Khartabil, en considérant que sa détention était une violation du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ». Une liste complète des journalistes assassinés ayant fait l’objet d’une condamnation par l’UNESCO est disponible en ligne.

***

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12