La Directrice générale et le Ministre de l’éducation iraquien appellent à renforcer le soutien en faveur des populations déplacées ainsi que la mobilisation dans la lutte contre le trafic illicite

05 Novembre 2015

Le 5 novembre 2015, dans le cadre de la 38e session de la Conférence générale, la Directrice générale a rencontré M. Iqbal Omar, le Ministre de l’éducation iraquien.

Le Ministre a souligné l’impact humain sans précédent de la crise actuelle, qui affecte la vie quotidienne de la population iraquienne, et en particulier plus de 3 millions de personnes déplacées dans leur propre pays. On compte plus de 500 000 enfants non scolarisés, dont une majorité de filles.

Face aux difficultés immenses engendrées par la crise et imposées au gouvernement, un soutien international est nécessaire pour aider les autorités iraquiennes à fournir des services de base à toutes les personnes touchées,  et notamment aux enfants. La Directrice générale s’est engagée à intensifier ses efforts de plaidoyer afin de mobiliser des financements internationaux en faveur de l’éducation des personnes déplacées en Iraq, ainsi qu’à renforcer l’assistance fournie par l’UNESCO aux autorités iraquiennes dans ce domaine. 

La Directrice générale et le Ministre se sont également penchés sur les moyens de remédier au défi permanent que représente le trafic illicite des biens culturels en Iraq. Il s’agit d’une perte tragique pour la culture, mais aussi d’une préoccupation sécuritaire, le trafic illicite contribuant à financer le terrorisme et, par conséquent, à alimenter le conflit. La Directrice générale a fait part au Ministre de l’engagement de l’UNESCO à conduire les efforts mondiaux visant à faire connaître et appliquer l’interdiction du commerce transnational d’objets culturels en provenance d’Iraq et de Syrie, conformément à la résolution 2199 du Conseil de sécurité de l’ONU.