La Directrice générale participe au colloque « Europe – Amérique latine et Caraïbes : regards croisés sur l’enjeu climatique, du local au global »

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a participé le 4 juin à la session d’ouverture d’un colloque international intitulé « Europe – Amérique latine et Caraïbes : regards croisés sur l’enjeu climatique, du local au global ». La Conférence, organisée par l’Institut des Amériques (IdA), avec le soutien de l’Institut Français d’Etude Andines (IFEA) et la Fondation Union Européenne – Amérique Latine et Caraïbes (EU-LAC), s’inscrit dans la perspective de la conférence Paris Climat 2015 (COP21).

L’évènement  a bénéficié de l’appui du Ministère français des Affaires étrangères et du Développement international et du Sénat français qui a accueilli le colloque dans la prestigieuse salle Médicis du Palais du Luxembourg

Le colloque a réuni des responsables publics, des chercheurs, des représentants d’organisation internationales et du secteur privée afin d’échanger leurs expériences en Europe et Amérique latine et Caraïbes en matière de gestion durable, réduction des émissions et résilience des territoires. 

« Nous savons d’ores et déjà que le développement durable ne pourra pas se faire uniquement par le développement de l’« économie verte » – il faut viser plus profondément l’émergence de « sociétés vertes », où le développement durable s’ancre dans des comportements, par l’éducation, la culture, le partage des savoirs et c’est précisément le mandat de l’UNESCO », a dit Irina Bokova.