La Directrice générale reçoit M. Gérard Larcher, Président du Sénat de la République Française

15 juin – La Directrice générale de l’UNESCO s’est entretenue avec M. Gérard Larcher, Président du Sénat, sur les sujets majeurs de coopération entre la France et l’UNESCO, et en particulier la situation du patrimoine culturel en Irak et en Syrie, les préparatifs de la Conférence Paris Climat Cop 21 et la 10ème anniversaire de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles.

Irina Bokova a notamment salué le rapport remis par le Président Gérard Larcher au Président de la République française consacré à « La nation française, un héritage en partage‎ », en soulignant le rôle essentiel de l’éducation pour le renforcement de la cohésion sociale et dans la lutte contre l’extrémisme. « La clé de la dé-radicalisation, c’est l’école » a notamment souligné M. Larcher. « L’UNESCO travaille activement sur la notion de citoyenneté globale. L’école ne peut pas uniquement transmettre des savoirs et des connaissances, mais elle est aussi un lieu de transmission des valeurs et des humanités, pour le vivre ensemble, » a indiqué la Directrice générale.

« Nous faisons face à la tentation très forte du repli communautaire, avec le sentiment grandissant d’un pays qui se fracture. » a alerté le Président Larcher, appelant à des politiques plus inclusives, et une lutte plus ferme contre les discours extrémistes religieux. La Directrice générale a rappelé le rôle de l’enseignement et du partage du patrimoine, comme moyen de construire un destin commun, et de se rassembler autour d’une histoire commune. « La situation en Iraq et en Syrie montre qu’on ne peut pas dissocier la question du patrimoine et le destin des sociétés : les extrémistes détruisent les vies humaines et les bâtiments, dans un même logique de table rase du passé. La transmission de la culture et de l’histoire sont les fondations les plus solides d’une société sur le long terme, qu’il s’agisse de sociétés prospères et pacifiques, ou de sociétés en crise. » a souligné la Directrice générale.

Irina Bokova et Gérard Larcher ont également discuté des préparatifs de la COP 21 et des prochains rendez-vous scientifiques organisés à l’UNESCO pour accélérer la mobilisation politique contre le dérèglement climatique. Le Président du Sénat a également rappelé le soutien de la France à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, adoptée il y a 10 ans, en appelant à renforcer encore davantage le travail dans ce domaine, en particulier pour la valorisation de la diversité culturelle sur et par le numérique.