La Directrice générale rencontre le Président de la République des Palaos

Le 8 juin, la Directrice générale, Mme Irina Bokova, a rencontré le Président de la République des Palaos, M. Tommy E. Remengsau Jr., au Siège de l’UNESCO à Paris, à l’occasion des célébrations de la Journée mondiale de l’océan.

Le Président a exprimé sa sincère reconnaissance à la Directrice générale pour son leadership énergique qui a contribué à renforcer le rôle de l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture. Il a souligné que pour lui, en tant que Président de la Communauté du Pacifique, par sa présence et sa participation à la Conférence internationale sur les PEID, à Samoa, en septembre 2014, Mme Bokova avait envoyé un message fort et grandement contribué au succès de cette manifestation majeure.

Le Président a rappelé l’importance particulière que revêtaient pour son pays la politique de conservation et les zones marines protégées, en soulignant que le Lagon sud des îles Chelcbacheb, inscrit au patrimoine mondial, avait favorisé l’essor de l’écotourisme dans les Palaos.

La Directrice générale a réitéré l’engagement de l’UNESCO à prendre une part active aux efforts entrepris au niveau mondial pour répondre aux principaux défis du développement durable. Elle a déclaré que cette année avait été exceptionnellement riche en manifestations majeures relatives au programme de développement pour l’après-2015, de la Conférence internationale d’Addis-Abeba sur le financement du développement aux négociations sur la COP-21 à Paris.

« La Conférence scientifique de juillet et la COP-21 constitueront des étapes importantes dans le processus de participation des parties prenantes et en particulier des gouvernements à la définition et la réalisation des objectifs de développement durable », a déclaré la Directrice générale.

« Le concept d’économie bleue – ou mieux d’horizon bleu – nécessitera une participation active et soutenue de toutes les parties prenantes, et par son mandat multidisciplinaire unique l’UNESCO a un rôle particulièrement utile à jouer à cet égard », a poursuivi la Directrice générale.