La Directrice générale rencontre la Présidente de l’Assemblée Nationale de la République de Bulgarie

Le 4 mars au siège de l’UNESCO à Paris, la Présidente de l’Assemblée Nationale de la République de Bulgarie Tsetska Tsacheva a participé à la Conférence du haut niveau « Repenser l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres en 2015 », consacrée à la Journée internationale de la femme – 8 mars, à l’invitation de la Directrice générale de l’UNESCO.

Dans son discours, la Présidente du Parlement bulgare, a mis l’accent sur l’importance de l’année 2015 pour l'égalité des genres et les droits des femmes. 20 ans après l'adoption de la Plate-forme de Pékin, a –t-elle déclaré, la représentation égalitaire féminine dans la politique est toujours insatisfaisante  sur le plan mondial. Mme Tsacheva a souligné que « pour la Bulgarie une des priorités du domaine des droits de l'homme est de défendre les droits des femmes et des filles, l'éducation et l'autonomisation des femmes, tout comme l'inclusion de ces questions à l'ordre du jour du développement post 2015 ».

En conclusion, Mme Tsacheva a fait une déclaration en appuyant la position ferme de la Directrice générale contre la destruction brutale des statues et artefacts du musée de la ville irakienne de Mossoul, qui était précédée de violences contre des femmes. « En tant que femmes au pouvoir, a-t-elle souligné, nous comprenons parfaitement notre responsabilité d'éduquer les générations futures. Je suis persuadée que nous avons une position commune sur la question de l'éducation – elle ne peut se faire que si elle est basée sur l'histoire, la connaissance des richesses de l'esprit humain, des résultats de la création artistique. »

Au cours de leur entretien bilatéral Irina Bokova et Tsetska Tsacheva ont passé en revue des questions d’intérêts communs comme les défis nouveaux à surmonter sur le plan national et international, ainsi que l’accroissement du rôle de la femme dans la vie économique et sociale et surtout sur le plan éducatif pour la cohésion des sociétés vulnérables.