La Directrice générale de l’UNESCO participe à la cérémonie de haut niveau pour la signature de l’accord de Paris sur le Climat

Le 22 Avril, 2016 - La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a participé à la cérémonie de haut niveau de signature de l'Accord de Paris sur le Climat, au siège des Nations Unies, à New York, à l'invitation du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon. La cérémonie témoigne de l’engagement des gouvernements à mettre en œuvre l'accord conclu lors de la Conférence mondiale des Nations Unies sur les changements climatiques organisée par la France en Décembre 2015.

"C’est un tournant historique qui marque l'engagement résolu de la communauté internationale de maintenir l'augmentation de température au-dessous du seuil dangereux de 1,5 ° C [au-dessus des niveaux pré-industriels], par la construction de sociétés plus vertes, plus équitables dans le partage des ressources, plus raisonnées dans leur usage et plus durables. Un changement de mentalité est en cours que rien ne peut arrêter ", a déclaré la Directrice générale.

Pour entrer en vigueur, l'accord doit être ratifié par au moins 55 Etats membres représentant au moins 55% des émissions de gaz à effet de serre. Le fait que plus de 170 États membres, parmi lesquels les États-Unis et la Chine, aient aujourd’hui formellement signé l'accord, est une étape importante vers la ratification et vers l’entrée en vigueur le plus rapidement possible de  l'accord de Paris sur le climat.

"Nous brisons un record aujourd'hui, mais des records sont aussi brisés tous les jours à l’extérieur. C’est une course contre la montre que nous devons gagner pour que l’accord entre en vigueur le plus rapidement possible. L'action climatique immédiate est essentielle pour la réalisation de tous les objectifs de développement durable", a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon, appelant tous les Etats membres à transformer les aspirations de Paris en actions concrètes. 

« Si nous sommes réunis à New York, c’est qu’il y a eu un accord à Paris, où jusqu’au dernier moment il fallait vaincre les doutes et les résistances, et cette réussite, cet espoir nous oblige à aller plus loin que les engagements, à faire que les déclarations deviennent des actes, et à ratifier cet accord le plus tôt possible", a déclaré le président français M. François Hollande.

Lors de la cérémonie, de nombreuses personnalités se sont exprimées parmi lesquelles M. John Kerry, secrétaire d'État des États-Unis, Zhang Gaoli, vice-Premier ministre de la République populaire de Chine, Dilma Rousseff, Présidente du Brésil, Arkadi Dvorkovitch, Vice-Premier Ministre de la Fédération de Russie, M. Justin Trudeau, premier ministre du Canada, Enele Sopoala, Premier ministre de Tuvalu, au nom des Petits Etats Insulaires en Développement, SAR Princesse Lalla Hasnaa au nom du Royaume du Maroc, suivie par des interventions énergies de représentants d'entreprises, en particulier M. Anand Mahindra, président du groupe Mahindra, Hindou Oumarou Ibrahim du peuple Mbororo du Tchad et Leonardo Di Caprio, Messager des Nations Unies pour la Paix.

L'UNESCO promeut l'éducation, la culture, les sciences et la communication comme moteurs du développement durable. L'Organisation facilite l'échange de connaissances sur les pratiques de développement durable à travers le monde. Cette approche holistique et multidisciplinaire, couvrant la gamme complète du mandat de l'UNESCO, avec un accent particulier sur l'Afrique, sur le genre et sur les jeunes, sous-tend son travail pour aider à aider les États membres à trouver des solutions d'atténuation et d'adaptation en réponse aux multiples effets du changement climatique.

L'UNESCO s’est fortement impliquée dans la préparation de la COP21 à Paris, auprès de la France, le pays hôte, avec les gouvernements, les agences-sœurs des Nations Unies et la société civile et travaille en étroite collaboration avec le Royaume du Maroc, pays hôte de la COP22 afin de partager son expertise au service des États membres, pour aider à identifier les politiques prometteuses et à prendre des décisions éclairées, en synergie étroite avec le système des Nations Unies dans l'ensemble.