La Directrice générale de l’UNESCO et le Président Vladimir Poutine discutent de la protection du patrimoine culturel dans les zones de conflit en Iraq et en Syrie

Le 14 décembre 2015, Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, et S. E. M. Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie, ont ouvert ensemble le IVe Forum culturel international de Saint-Pétersbourg, dédié au 70e anniversaire de l’UNESCO. Cet événement était la plus importante manifestation culturelle marquant les sept décennies de l’Organisation, qui a participé et contribué à défendre la culture et le patrimoine à l’échelle mondiale depuis sa création.

« Nous sommes ici pour célébrer le pouvoir de la culture », a déclaré la Directrice générale lors de son discours liminaire.

« Lorsque la culture est attaquée et que les extrémistes cherchent à détruire le patrimoine commun de l’humanité, nous devons répondre à l’ignorance, la haine et la violence par davantage de culture et de savoir », a-t-elle ajouté.

L’intensification des efforts internationaux pour protéger le patrimoine culturel de l’humanité a été abordée lors de la rencontre entre la Directrice générale et le Président Vladimir Poutine à l’issue de la séance plénière.

Mme Bokova a souligné l’importance de défendre le patrimoine culturel et d’empêcher le trafic illicite de biens culturels, en particulier durant les conflits armés.

La Directrice générale a remercié la Fédération de Russie pour son soutien, qui a débouché sur l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de la résolution 2199 relative au financement de l’extrémisme. Appelant l’attention sur les mesures d’application prises par l’UNESCO en Iraq et en Syrie, Mme Bokova a fait observer que grâce à cette résolution, la communauté internationale reconnaissait les liens entre protection de la culture, sécurité internationale et préoccupations humanitaires.

Le Président Poutine a réaffirmé que son gouvernement souscrivait fermement à la protection du patrimoine de l’humanité contre les destructions barbares.

« Nous coopérons de façon étroite et efficace avec l’UNESCO. La protection et la promotion de la culture et du patrimoine culturel comptent parmi nos grandes priorités », a-t-il affirmé.

« Nous avons toujours soutenu votre important travail et entendons poursuivre dans cette voie », a assuré M. Poutine. La Directrice générale et le Président russe ont ensuite mis en exergue l’excellente coopération en cours entre l’UNESCO et la Fédération de Russie dans l’ensemble des domaines couverts par le mandat de l’Organisation.

Selon la Directrice générale, « le fait que la Russie accueille la réunion du Conseil consultatif scientifique du Secrétaire général de l’ONU témoigne encore une fois de l’implication du pays en matière de coopération intellectuelle internationale ».

Le Forum culturel de Saint-Pétersbourg a constitué une excellente base pour discuter du rôle de la culture en tant que catalyseur de développement dans l’Agenda 2030 et pour partager un engagement commun en faveur d’une culture propice à l’innovation, au dialogue et à l’inclusion sociale.

Comme l’a expliqué Irina Bokova lors du Forum, « la culture est le moteur du développement, la pierre angulaire de la paix et du respect mutuel et la force de la dignité humaine. Pour libérer ce potentiel, des politiques plus vigoureuses ainsi que des législations et règlementations suffisantes sont nécessaires ».

Lors de son séjour à Saint-Pétersbourg, la Directrice générale s’est adressée au 4e Congrès national des chaires UNESCO en Fédération de Russie.

Elle a également inauguré l’ouvrage commémorant le 25e anniversaire de l’inscription du centre historique de Saint-Pétersbourg et des ensembles monumentaux annexes sur la Liste du patrimoine mondial.