La Directrice générale de l'UNESCO rencontre le Président ‎du Parlement européen à Bruxelles

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a rencontré à Bruxelles le Président du Parlement européen M. Martin Schulz‎.

Irina Bokova et Martin Schulz ont évoqué les défis grandissants posés par la radicalisation des jeunes dans le contexte mondial, et plus particulièrement en Europe.

"Il est essentiel de redoubler nos efforts en matière d'éducation, par l'enseignement de l'Histoire, des droits de l'homme, du respect de la diversité culturelle" a déclaré Irina Bokova.
 
Le Président du Parlement a souligné l'importance de la transmission de l'Histoire et de la mémoire aux nouvelles générations et a informé la Directrice générale de la Rencontre qui se tiendra très prochainement sur le site de Buchenwald sur la Mémoire de la Shoah et ses défis au regard de l'enseignement des jeunes. "Il est important de se pencher sur la prévention pour contrer les risques de banalisation des faits historiques" a déclaré Martin Schulz.
 
Irina Bokova et Martin Schulz se sont accordés a joindre leurs efforts pour partager les expériences de l'UNESCO et du Parlement européen a cet égard, notamment à la lumière du mandat spécifique et unique de l'Organisation dans ‎ce domaine.
 
La Directrice générale de l'UNESCO et le Président du Parlement européen se sont également entendus pour développer la coopération dans la lutte contre la radicalisation des jeunes‎.
 
Le Président du Parlement a enfin salue l'action de l'UNESCO pour la protection du patrimoine culturel, en se félicitant de la sensibilisation internationale de l'Organisation à l'importance de celui-ci et en condamnant sa destruction dans les pays en conflit, notamment en Irak et en Syrie. A cet égard, il a souligné l'adoption récente par le Parlement européen d'une résolution sur la protection du patrimoine culturel de la ville de Palmyre. Martin Schulz a conclu en précisant que la Commission européenne et le Parlement européen envisagent de marquer l'Année européenne de la culture en 2018.