La Directrice générale de l’UNESCO rend hommage à Umberto Eco « Humaniste italien de notre temps »

umber_eco_688px.jpg

© UN Photo/Paulo Filgueiras
20 Février 2016

La Directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova, a rendu hommage au grand universitaire italien Umberto Eco, auteur du Nom de la Rose et figure intellectuelle mondiale, décédé le 19 février 2016. 

« Umberto Eco avait une curiosité universelle et un talent sans égal pour partager sa passion de la culture, avec intelligence et avec humour. Professeur à l’Université de Bologne, l’une des plus anciennes d’Europe, il incarnait la tradition de l’humaniste italien, sachant dresser des ponts entre le savoir érudit et le grand public, entre l’université, les médias, la télévision et la littérature. Théoricien de « l’œuvre ouverte », passionné par toutes les formes de culture populaire, du roman d’espionnage au football, il était un amoureux du débat public, sachant éclairer l’actualité comme personne. Il s'était engagé avec fougue dans la lutte contre le racisme, pour le dialogue  des cultures. Il nous laisse des livres magiques, du Roman de la Rose à Lector in Fabula où l’on sent poindre sa voix unique, espiègle et profonde à la fois. Il va beaucoup nous manquer. » a déclaré la Directrice générale.

Umberto Eco était un contributeur régulier des réflexions et des débats de l’UNESCO. Il avait notamment reçu, en 1985, le prix McLuhan Teleglobe Canada, soutenu par la Commission Nationale du Canada pour l’UNESCO, pour ses recherches dans le champ des médias et de la communication.