La Directrice générale de l'UNESCO salue la réouverture du musée de Bagdad

"La réouverture du musée de Bagdad, est un symbole puissant, au lendemain des destructions perpétrées à Mosoul. Contre les obscurantistes qui saccagent le patrimoine culturel, nous devons plus que jamais miser sur la culture, sur son rôle fondamental pour le dialogue et pour la cohésion sociale en Iraq et partout dans le monde.

« Je me réjouis de cette réouverture, quelque mois après ma visite au mois de novembre dernier, afin de permettre au peuple iraquien de retrouver et de se réapproprier de son histoire et de sa richesse » a déclaré la Directrice générale.

Dès le saccage en 2003 du Musée de Bagdad, qui réunit de nombreux chefs d’œuvre de la culture sumérienne, akkadienne, assyrienne, Babylonienne et islamique, l’UNESCO s’est investie aux côtés des professionnels iraquiens pour la réhabilitation du Musée.  

Le musée de Bagdad a été le témoin des violences et de l'histoire tourmentée de l'Iraq. Il témoigne aussi du rôle du patrimoine millénaire et de portée universelle pour la dignité et l'avenir du peuple irakien." A conclu Irina Bokova.  

Le musée de Bagdad a rouvert ce samedi 28 février ‎en présence du Premier ministre et du ministre des Antiquités et du tourisme.