La Directrice générale de l’UNESCO salue la signature de la loi américaine de protection et de préservation des biens culturels internationaux

« Je me félicite de la signature par le Président des Etats-Unis de la loi visant à lutter contre le trafic illicite des biens culturels venus de Syrie ». « Cette législation, qui marque un tournant, vient renforcer les efforts mondiaux menés par l’UNESCO pour protéger le patrimoine culturel en Syrie en limitant le trafic illicite de ses biens culturels, un trafic qui constitue une source importante de financement des groupes terroristes », a déclaré Irina Bokova, la Directrice générale de l’UNESCO.

Avec cette nouvelle loi, la législation américaine s’aligne sur les dispositions de la résolution 2199 du Conseil de sécurité des Nations Unies, qui interdit le commerce transnational des biens culturels issus d’Iraq et de Syrie. « Je salue tous les pays qui ont déjà renforcé leur législation et favorisé la coordination et j’appelle tous les Etats membres à adopter de telles mesures pour protéger le patrimoine culturel menacé de Syrie et d’Iraq et lutter contre le terrorisme. Je suis convaincue qu’ensemble, nous pouvons faire plus », a conclu la Directrice générale.