L’eau, condition de la croissance et de la création d’emplois, d’après un nouveau rapport des Nations Unies

Trois quart des emplois dans le monde dépendent de l’eau. De fait, les pénuries et les problèmes d’accès à l’eau sont susceptibles de limiter la croissance économique dans les années à venir. C’est le constat que dresse l’édition 2016 du Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, L’eau et l’emploi. Il sera présenté le 22 mars à Genève, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau.

De son extraction jusqu’à son retour dans la nature, en passant par ses différents usages, l’eau est un facteur clé dans la création d’emploi qu’il s’agisse d’emplois directement liés à la gestion de cette ressource (approvisionnement, infrastructure, traitement des eaux usées…) ou à des secteurs économiques gourmands en eau comme l’agriculture, la pêche, l’énergie, l’industrie et la santé.  Par ailleurs, l’accès à une source d’eau potable et à l’assainissement favorise une main d’œuvre éduquée et en bonne santé, facteur indispensable de croissance.

Analysant l’impact économique de l’accès à l’eau, le Rapport cite notamment de nombreuses études qui montrent une corrélation positive entre l’investissement dans le secteur de l’eau et la croissance économique. Il met également en évidence le rôle moteur de l’eau dans la transition vers une économie verte.

Le Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau, est produit par le Programme mondial des Nations Unies sur l’évaluation des ressources en eau, hébergé par l’UNESCO, au nom de l’ONU-Eau. Il est le fruit de la collaboration des 31 entités des Nations Unies et des 37 partenaires internationaux qui constituent l’ONU-Eau. Sa présentation coïncide désormais avec la Journée mondiale de l’eau dont la thématique est alignée sur celle du rapport.

***

Le rapport est sous embargo jusqu’au 22 mars 00h00 (CET)

Il est disponible sur demande.

Contact médias : Agnès Bardon, Service de presse de l’UNESCO, +33 (0) 1 45 68 17 64, a.bardon@unesco.org