Education à la culture de la paix en milieu scolaire: une opportunité pour la résilience des peuples

ept1.jpg

© UNESCO
25 Septembre 2015

Bamako le 21 septembre 2015. Dans le but de susciter le débat autour de la pacification de l’espace scolaire, le Bureau de l’UNESCO à Bamako en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale et l’Ambassade du Japon au Mali, organise un forum sur «l’Education à la culture de la paix », les 28 et 29 septembre 2015 à Azalaï Hôtel Salam de Bamako.

Cette importante rencontre regroupera une centaine de participants et d’éminents experts du monde éducatif tant national qu’international, en provenance de la Côte d’Ivoire, de l’Ethiopie, de la République démocratique du Congo, du Tchad, du Nigeria et du Mali, qui échangeront sur les concepts clés relatifs à l’éducation à la culture de la paix en vue de la pacification de l’espace scolaire.

Encore aujourd’hui, pendant que le pays se remet progressivement des événements de 2012 et 2013, la psychose liée à l’insécurité scolaire continue de planer du fait des crises périodiques disparates qui surviennent au nord et quelquefois au centre avec des conséquences sur la vie de l’école.

 Mme Irina Bokova,  Directrice générale de l’Unesco, rappelait déjà lors du Forum panafricain sur la culture de la paix en Afrique, Luanda 2013, que l’école est « un droit qui transforme les vies lorsqu’elle est accessible à tous, pertinente et fondée sur les valeurs fondamentales partagées. Parce que l’éducation de qualité est le moyen le plus puissant d’atténuer la pauvreté, d’améliorer la santé et les moyens d’existence, d’accroître la prospérité et de façonner des sociétés plus inclusives, plus durables et plus pacifiques, il est dans l’intérêt de tous de faire en sorte qu’elle soit au centre de l’agenda pour le développement post-2015 ».

Le ministre de l’Education nationale, Kénékouo dit Barthelemy Togo, avait lui aussi tiré la sonnette d’alarme, lors de la présentation du rapport « éducation pour tous » à l’Assemblée Nationale, le 23 juillet 2015: « Nous devons faire clairement le choix de mettre l’emphase sur l’apprentissage tout au long de la vie, sur l’alphabétisation des adolescents et des adultes, sur la gestion efficiente du personnel enseignant de manière à réaliser un maillage territorial qui permettrait d’améliorer l’encadrement des élèves et sur la consolidation des acquis en matière de scolarisation au niveau du fondamental, à travers l’implication des communautés dans le financement et la gestion de l’école, si nous voulons sortir de l’ornière ».

Le forum de Bamako aura pour objectif principal de fournir un cadre d’échanges fructueux entre différents acteurs : la société civile, le personnel de l’éducation, les experts en éducation à la culture de la paix et les représentants de certains pays ayant vécu des crises politico-sécuritaires,  en vue de proposer des mécanismes qui renforcent la sécurité et la quiétude dans l’espace scolaire malien. 

A l’issue des travaux, des recommandations seront formulées en vue de créer les conditions propices pour un enseignement effectif des valeurs d’éducation à la culture de la paix dans l’espace scolaire ; d’appuyer les efforts de tous les partenaires de l’école qui s’investissent dans les actions de l’éducation dans les régions du Nord du Mali.

Ce forum est organisé dans le cadre du projet « Education en situation d’urgence en vue de renforcer la résilience au Sahel : Appui au Mali », mis en œuvre dei2014, avec l’appui financier du gouvernement du Japon. 

 Pour plus d’information, bien vouloir consulter le site du bureau de l’Unesco à Bamako : http://www.unesco.org/bamako

Contacts médias :

Clarisse Njikam

Bureau de l’UNESCO à Bamako

Tel : + 223 20 23 34 92/93.

Portable : +223 74 41 97 86

Email :pc.njikam@unesco.org