L’éducation, l’égalité des genres et la lutte contre l’extrémisme violent au cœur de la visite de la Directrice générale à New York

Du 6 au 12 mars 2015, Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, se rendra à New York, où elle participera à un certain nombre de manifestations dans le cadre de la 59e session de la Commission de la condition de la femme, organisée au Siège de l’Organisation des Nations Unies.

Ces manifestations coïncident avec la Journée internationale de la femme (8 mars), qui aura cette année pour thème « Autonomisation des femmes, autonomisation de l’humanité : Imaginez ! »
– cette année marque les 20 ans de l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing.

La Commission examinera les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, 20 ans après leur adoption lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes, en 1995. Elle se penchera aussi sur les moyens de réaliser l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes dans le cadre du programme de développement pour l’après-2015.

‎La Directrice générale participera à plusieurs tables rondes et assistera à l’ouverture du débat thématique de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le thème « réaliser l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes en vue d’un programme de développement pour l’après-2015 transformateur ».

Cette manifestation mettra l’accent sur deux aspects de la promotion de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes : l’autonomisation économique et politique des femmes et leur accès à une éducation de qualité, éléments essentiels pour donner un coup d’accélérateur à l’égalité des genres en vue du programme pour l’après-2015.

À New York, la Directrice générale lancera en outre le nouveau programme conjoint UNESCO/ONU-Femmes/UNFPA/Banque mondiale‎, initiative novatrice d’Unité d'action des Nations Unies en faveur de l’autonomisation des adolescentes et des jeunes femmes grâce à l’éducation.

La Directrice générale participera également à plusieurs manifestations consacrées aux liens entre l’éducation et l’égalité des genres, comme l’événement « Unissons-nous pour stopper la violence sexiste à l’école », coorganisé par le Rapport mondial de suivi de l’UNESCO sur l'éducation pour tous (GMR), l’Initiative des Nations Unies pour l'éducation des filles (UNGEI), l’UNICEF et l’Initiative mondiale pour l'éducation avant tout (GEFI).

Au cours de cet événement sera lancé le document d’orientation du Rapport mondial de suivi sur l’EPT relatif aux violences sexistes à l’école et en milieu périscolaire, qui donne un aperçu des données existantes, mais aussi d’éléments nouveaux essentiels, en vue de l’examen de politiques et programmes prometteurs qui permettraient de s’attaquer aux violences sexistes en milieu scolaire.

Pendant son séjour à New York, la Directrice générale participera à un certain nombre de manifestations parallèles, notamment une réunion d’information des missions permanentes sur le Forum mondial sur l'éducation, ainsi qu’une manifestation organisée par la Mission permanente de Lettonie auprès des Nations Unies sur le thème « les femmes et les filles dans les STEM : progrès, défis et perspectives au-delà de 2015 ». La Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, participera également à cette manifestation.

La Directrice générale devrait en outre rencontrer plusieurs représentants des Nations Unies de haut niveau.

Compte tenu de la situation explosive en Iraq, quelques jours après la destruction de biens du patrimoine culturel au Musée de Mossoul, la Directrice générale défendra aussi le rôle de l’éducation et de la culture dans toutes les stratégies de lutte contre l’extrémisme et le nettoyage culturel à l’œuvre en Iraq.

Pour faire directement suite à la Résolution 2199 du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies, condamnant la destruction du patrimoine culturel en Iraq et invitant l’UNESCO à coordonner les actions de prévention du trafic illicite des biens culturels, la Directrice générale rencontrera plusieurs partenaires, comme Mme Emily Rafferty, Présidente du Metropolitan Museum, ou la Directrice de la conformité de Sotheby's, afin que l’Organisation et ses partenaires unissent leurs forces pour mettre fin au trafic illicite servant à financer le terrorisme.