Education Pour Tous en 2000-2015 : L’Unesco et le Gouvernement du Mali procèdent au lancement du rapport mondial de suivi

05 Août 2015

Le Bureau de l’UNESCO  au Mali en partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale a procédé, au lancement du rapport mondial de suivi sur « l’Education Pour Tous 2015 » le jeudi 23 juillet 2015. La cérémonie s’est déroulée dans la salle Aoua Kéïta de l’Hémicycle de Bamako.

 C’était  sous la présidence de l’Honorable Issiaka Sidibé,  Président de l’Assemblée Nationale du Mali en présence de M. Lazare Eloundou, Représentant de l’Unesco au Mali, du chef de file des partenaires techniques et financiers (PTF) actifs dans le secteur de l’Education au Mali, des  Représentants de la Coopération Suisse, des PTF, de la société civile, des syndicats des enseignants et une forte mobilisation de la presse nationale.

M. Eloundou dans son allocution a tout d’abord remercié Son Excellence M. Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali,  le peuple malien et la population de la ville de Tombouctou pour l’accueil chaleureux réservé à la directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, à l’occasion de l’inauguration des mausolées reconstruits.

 Il a rappelé qu’au forum mondial sur l’Education, tenu à Dakar en 2000, la communauté internationale avait engagé 164 pays, en fixant comme objectif de garantir  une éducation de qualité pour tous à l’horizon 2015. M. Eloundou a reconnu  les efforts consentis par le Mali. Cependant, il a estimé que d’énormes progrès restent à faire pour améliorer les données de l’éducation. «  Il faut aller à une meilleure orientation des budgets de l’éducation », a-t-il préconisé.

 M. Kénékouo dit Barthélémy Togo, Ministre de l’Education Nationale, quant à lui, a précisé que la bataille pour atteindre la scolarisation universelle est encore très loin d’être gagnée. Selon lui, il importerait que l’Etat mette davantage le focus sur les enfants défavorisés et vulnérables, si l’on veut atteindre l’objectif de scolarisation universelle, étape essentielle vers l’Education Pour Tous.

 Des échanges de grande qualité ont également eu lieu entre les députés de l’Assemblée Nationale et le Ministre de l’Education Nationale sur l’état des résultats obtenus par le Mali dans le cadre des objectifs de l’Education Pour Tous.

 Au terme de la cérémonie officielle, M. Eloundou, a remis le rapport mondial à Son Excellence M. le  Ministre de l’Education Nationale. Après cette brève cérémonie, ce fut le tour de l’honorable Issiaka Sidibé de recevoir le rapport mondial de suivi sur l’Education Pour Tous.