Elaboration d’un module thématique en lecture, écriture et mathématiques à l’intention des acteurs de l’éducation non formelle : L’UNESCO apporte son appui au Ministère de l’éducation nationale du Mali

atelier_ed1.jpg

© UNESCO
25 Juillet 2016

Bamako, 18 juillet 2016 – Dans le but de renforcer les capacités des acteurs de l’éducation non formelle au Mali, le Bureau de l’UNESCO à Bamako, organise du 18 au 28 juillet 2016, au Centre National des Ressources de l’Education non Formelle de Bamako, l’atelier technique d’élaboration du module thématique sur la didactique de la lecture, de l’écriture et des mathématiques, à l’intention des formateurs de l’éducation non formelle.

La cérémonie était présidée par M. Issiaka NIAMBELE, Conseiller Technique au Ministère de l’Education Nationale, représentant M. le Ministre de l’Education Nationale. Il avait à ses côtés, M. Pierre SAYE, Chargé de programme Education, représentant le Chef du bureau de l’UNESCO à Bamako.

On notait également la présence d’une trentaine de cadres du Ministère de l’Education Nationale, des personnes ressources, des spécialistes de l’éducation de l’institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL), de l’institut international de l’UNESCO pour le renforcement des capacités en Afrique (IICBA) et du Bureau de l’UNESCO à Bamako.

Au nom du Chef du Bureau de l’UNESCO à Bamako, M. SAYE a souhaité la bienvenue aux participants, ainsi qu’à ses collègues venus de l’UIL et de l’IICBA, pour leur accompagnement technique tout au long du projet. Il a réitéré le soutien et l’accompagnement de son organisation au Ministère de l’Education Nationale, pour l’atteinte d’une éducation de qualité et inclusive pour tous au Mali.

M. Saye a rappelé que la présente activité s’inscrit dans le cadre de la réalisation du projet CapEFA Mali. Il a ensuite énuméré les principaux résultats obtenus de 2010 à nos jours.

Il a exhorté les participants à mettre tout en œuvre pour qu’au terme du présent atelier technique, un module complet et exploitable, utile et utilisable par les acteurs du sous-secteur de l’éducation non formelle soit disponible. Selon lui, le module finalisé servira de base à la formation des acteurs en charge de l’éducation non formelle.

Prenant la parole, M. NIAMBELE, à remercier l’UNESCO pour son accompagnement technique et financier. Il a rappelé les principaux résultats obtenus dans le cadre de l’exécution du projet. Il a enfin exhorté les participants à produire un module de qualité, pour renforcer les capacités des acteurs de l’éducation non formelle au Mali.

Le projet CapEFA/Mali a été lancé en 2010 et il est financé à hauteur de 1'350'000 dollars américains sur cinq ans (2010-2015), grâce aux pays donateurs que sont l’Azerbaïdjan, la Finlande, la Norvège, la Suède, la Belgique, le Danemark, l’Italie, et la Suisse. Ce projet est mis en œuvre conjointement par le bureau de l’UNESCO à Bamako et le Ministère de l’Education Nationale. Il a pour objectif de renforcer les capacités des structures et des acteurs en charge de la formation initiale et continue des enseignants aux niveaux central et déconcentré. Les activités visent entre autre à développer et à mettre à disposition des acteurs de la formation des enseignants des outils pédagogiques pour le renforcement des capacités, et de fournir des formations thématiques aux formateurs de l’éducation formelle, non formelle et technique et professionnelle.

Lien photos : https://www.flickr.com/photos/135945845@N05/albums/72157668479972373