Election de nouveaux membres du Comité lors de l’Assemblée générale pour la Convention sur le patrimoine immatériel.

gh-ith.jpg

Traditional Xylophone Making (Uganda)
© UNESCO/James Muriuki
26 Mai 2016

La sixième session de l'Assemblée générale des Etats parties de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel se déroule du 30 mai au 1er Juin 2016 au Siège de l'UNESCO avec un programme complet.

Ce programme comprend l'élection de 12 nouveaux membres du Comité intergouvernemental pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, la révision des Directives opérationnelles, l'utilisation des ressources du fonds du patrimoine culturel immatériel, et l'accréditation de 24 organisations non gouvernementales pour assurer des services consultatifs auprès du Comité.

L'Assemblée générale se réunit tous les deux ans et la Convention est actuellement ratifiée par 168 Etats. Les plus récents sont le Cap-Vert, le Ghana, la Guinée-Bissau, l’Irlande, le Koweït, les Îles Marshall, et Saint-Christophe-et-Nevis.

Au cours de cette session, un projet de révision des Directives opérationnelles sera examiné, incluant un nouveau chapitre sur la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel ainsi que sur le développement durable. S’il est approuvé, cela permettra de renforcer les capacités de la Convention pour œuvrer à la réalisation des objectifs de développement durable. L'Assemblée générale examinera également la possibilité d’augmenter les demandes d'assistance internationale de 25 000$ US à 100 000$ US, permettant ainsi à un plus grand nombre de pays d’en bénéficier et de pouvoir soutenir un plus grand nombre de projets.

En marge de la réunion, se tiendra l'exposition photo « Transmettre: Inventorier le patrimoine vivant en Afrique» qui sera affichée sur les grilles de l’enceinte du bâtiment Fontenoy,  Siège de l'UNESCO.

L'exposition met en lumière des éléments du patrimoine vivant identifiés par les communautés comme cruciaux pour leur identité, grâce au programme de renforcement des capacités de l'UNESCO.

Les documents de la session sont disponibles en ligne dans les six langues de travail de l'Assemblée.

Tous les États parties et les participants sont invités à s’inscrire en ligne.