Elida Almeida, lauréate 2015 du prix RFI – UNESCO, dans les murs du Bureau de Libreville

lbv_elidaalmeida.jpg

Photo de famille d’Elida Almeida avec le personnel du Bureau UNESCO de Libreville
© UNESCO
25 Mai 2016

La lauréate du Prix Découvertes - RFI 2015, a effectué, ce 23 mai 2016, une visite de courtoisie au Bureau de Libreville. Elle a été accueillie par le Chef de Bureau du Gabon et l’ensemble de son personnel.

Au lendemain de son époustouflant concert à l’Institut Français de Libreville, Elida Almeida, lauréate 2015 du Prix Découvertes – RFI, dont l’UNESCO est partenaire, s’est rendue au Bureau UNESCO de Libreville pour présenter ses civilités à son Représentant local. Elle était accompagnée de son Manager, M. José da Silva, de la directrice de l’Institut français, Mme Bénédicte Deschamps et du Chargé de mission culturelle de l’Institut français, M. Geoffroy Meyer.

Elida Almeida est la nouvelle pépite musicale du Cap-Vert. Elle fait ses débuts dans son église où elle se forme à la technique vocale. Puis, elle travaille sur une radio communautaire comme DJ et présentatrice. « Nta Konsigui » (« je vais réussir »), une de ses premières compositions devient plus tard le générique de la télénovela portugaise culte A Unica Mulher et donne le déclic à sa carrière. On l’encourage à se présenter à des concours locaux, qu’elle remporte. On l’appelle pour chanter dans des bars à droite et à gauche jusqu’à ce que le producteur franco-cap-verdien José da Silva la repère et remporte, plus tard, le prix découvertes RFI 2015. 

La visite au Bureau UNESCO de Libreville s’inscrit donc dans le cadre de sa tournée mondiale grâce au prix RFI remporté. Au cours des échanges ayant marqué cette visite, elle a renouvelé ses remerciements à l’endroit de l’UNESCO. Prenant la parole, M. Vincenzo Fazzino, Représentant de l’UNESCO au Gabon, a dit être honoré de cette visite au Bureau de Libreville. Il a profité de l’occasion pour lui présenter les actions de l’UNESCO au Gabon.

La visite a permis, entre autres, à la jeune artiste de présenter ses projets. Elle compte, tout d’abord, poursuivre sa tournée qui s’achève en août. Puis, elle ambitionne sortir son deuxième single d’ici novembre. Elle a esquissé, enfin, des pistes de collaboration future avec le Bureau UNESCO de Libreville.

C’est par une présentation à l’ensemble du personnel et une photo de famille que s’est achevée cette visite.