L’engagement de la jeunesse au cœur du premier Forum UNESCO ONG dans la région arabe

05 Mai 2017

« Transformateur », « motivant » et « éclairant ». Tels sont les mots utilisés pour décrire le septième Forum international des ONG organisé par le Comité de liaison ONG-UNESCO et le Secrétariat de l’UNESCO à Riyad (Arabie Saoudite) les 3 et 4 mai, en partenariat avec la Fondation MiSK. « La jeunesse et son impact social » était le thème de cette septième édition du Forum, la première à se tenir dans la région arabe. 

L’événement a rassemblé quelques 2 000 participants, parmi lesquels des ONG partenaires de l'UNESCO et des jeunes de 70 pays. Il s’agit de la plus grande conférence d'ONG en Arabie saoudite, grâce aux efforts réunis du Comité de liaison ONG-UNESCO, du Secrétariat de l'UNESCO et de la Fondation MiSK.

« Il existe d'innombrables initiatives menées par les jeunes, qui donnent toutes forme à un nouvel humanisme, à de nouvelles formes de citoyenneté pour la paix et de respect de la dignité humaine. Ce forum a été un moment privilégié d'échange et de réflexion sur les défis auxquels sont confrontés les jeunes d'aujourd'hui », a conclu Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO, lors de son allocution de clôture du Forum.  « Je suis inspirée car je vois ici beaucoup d'énergie, de nombreuses idées et un leadership fort. Et c’est un leadership fort qui nous aidera à progresser », a-t-elle ajouté.


© UNESCO

S'attaquant à des questions tels que l'analphabétisme numérique, le chômage des jeunes, la destruction du patrimoine culturel, le changements climatique et, en particulier, le rôle crucial de la jeunesse dans l'élaboration des politiques et dans la création d'emplois, le Forum a appelé les ONG, les gouvernements et le secteur privé à renforcer les initiatives des jeunes à l’échelle locale, nationale et internationale, à intégrer les jeunes à tous les niveaux des secteurs public et privé et à les accompagner dans le développement des compétences dont ils ont besoin pour maximiser leur impact social et leur engagement citoyen, en particulier par l'apprentissage non formel et informel.

Des personnalités inspirantes ont partagé leurs expériences et leurs connaissances avec les participants. Parmi eux : Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia ; Carl Lewis, médaillé olympique des Etats-Unis d’Amérique ; Hajat Sindhi, scientifique et ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO ; Jacques Attali, écrivain et économiste français ; Noura Al Khaabi, ministre d'État des Emirats Arabes Unis ; et Justin Smith, PDG de Bloomberg.

De jeunes acteurs de changement issus d’ONG partenaires de l'UNESCO et des réseaux de jeunesse de l'UNESCO, dont beaucoup ont surmonté des obstacles tels que le handicap, l'inégalité, la guerre et le deuil, ont apporté leur témoignage et évoqué leur engagement en faveur de projets ayant un impact positif sur le monde.

Les Forums internationaux des ONG sont conçus comme des plateformes pour les ONG partenaires officiels de l’UNESCO pour partager leurs pratiques et examiner comment elles peuvent aider à répondre aux défis globaux et concrètement contribuer à prolonger l’action de l’UNESCO.

Les éditions précédentes se sont tenues dans des lieux comme Beijing (Chine), Paris (France), Querétaro (Mexique), Sozopol (Bulgarie) et Yamoussoukro (Côte d’Ivoire), et ont abordé des thèmes tels que la construction de la paix, l’accès à l’eau, les femmes et la pauvreté, le rapprochement des cultures ou encore le rôle de la jeunesse dans la sauvegarde de l’héritage culturel, et ont résulté en la création de plusieurs initiatives locales et internationales qui contribuent aujourd’hui dans leur domaine à la réalisation du programme de l’UNESCO.