Le FC Barcelone réitère son soutien à la campagne « Pas de jeu sans respect »

unesco_fcbarcelona_688px.jpg

© UNESCO/C.Alix
14 Février 2017

Le président du club de football FC Barcelone, Josep Maria Bartomeu, s’est rendu aujourd’hui à l’UNESCO à Paris afin de réaffirmer son soutien à la campagne contre la discrimination dans le sport « Pas de jeu sans respect », et d’explorer les potentielles voies de collaboration avec l’Organisation.

Le Président s’est entretenu pendant plus d’une heure avec Nada Al-Nashif, la Sous-Directrice générale pour les sciences sociales et humaines, Eric Falt, le Sous-Directeur général chargé des relations extérieures et de l'information du public, et Alexander Schischlik, le Chef de la section de la jeunesse et des sports. Durant la rencontre, Bartomeu a réitéré le soutien du FC Barcelone à la campagne d’information et de sensibilisation « Pas de jeu sans respect », lancée par l’UNESCO et le groupe de communication PRISA en vue de lutter contre le racisme et la discrimination dans le football. Cette campagne, lancée le 24 janvier à Madrid, est basée sur le contenu du rapport de l'UNESCO Couleur, quelle couleur ?, qui fournit un inventaire de législations, de parties prenantes et d'initiatives qui luttent contre le racisme dans le football, et fait des recommandations innovantes pour mener de futures actions.

La réunion a également permis de discuter des projets communs aux deux institutions dans les domaines de la culture et de l’éducation, et d’explorer de potentiels accords de coopération pour le futur à travers la Fondation FC Barcelone. Dans ce contexte, Bartomeu a expliqué que le Plan stratégique pour la Fondation FC Barcelone pour la période 2016-2021 était en accord avec les valeurs promues par l’UNESCO. Parmi ces valeurs figurent : l’accès et le renforcement de l’éducation en faveur des enfants les plus vulnérables, la prévention de la violence et la promotion de la résolution pacifique des conflits, principalement à travers le programme FutbolNet, et la lutte contre l’exclusion sociale et la discrimination.

« Votre puissance en tant que modèle est très importante », a dit Nada Al-Nashif.  « Avec votre aide et celle d'autres clubs tout aussi engagés, on pourra amplifier la reconnaissance des valeurs du sport », a-t-elle ajouté.