Formation sur la création et gestion de la plateforme de formation à distance dans le cadre du projet CFIT

21 Décembre 2015

Dans le cadre du projet CFIT, le Bureau de l’UNESCO à Kinshasa a organisé du 30 novembre au 04 décembre 2015 au Centre de Documentation de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de la Recherche de Kinshasa (CEDESURK)  un atelier de formation sur la création et la gestion de la plateforme de formation à distance des  enseignants.

Quinze (15) techniciens-informaticiens, experts du ministère (encadreurs pédagogiques) ainsi que les membres de la coordination du projet CFIT ont pris part à cette formation axé essentiellement sur  le retraçage de l’historique et de l’évolution des plateformes de formation à distance ainsi que sur l’appropriation par les participants des concepts théoriques de base de la formation à distance , notamment les notions telles que la plateforme, la formation à distance, la configuration  d’une plateforme etc.

Les participants se sont exercés, sous l’assistance du formateur, à la configuration  d’une plateforme Moodle et à l’intégration de toutes les rubriques possibles pouvant apparaitre sur une page d’accueil d’une plateforme de formation à distance.

Dans le souci de renforcer les capacités des techniciens-informaticiens du projet, un appui spécifique leur a été apporté afin de parfaire la plateforme moodle en essaie, qu’ils avaient développé pour la formation continue des enseignants, logée dans le site Web du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS-INC).

Durant cette formation, les  experts du ministère ainsi que techniciens du projet ont pu acquérir  une compréhension élevée sur l’importance et la portée  de la formation à distance. Aussi, ils ont démontré des compétences dans la configuration et la gestion d’une plateforme de formation à distance, réussissant chacun,  à s’y créer un compte dans ladite plateforme afin pour permettre le téléchargement des enseignements destinés à la formation à distance.

Aux termes de la formation, des attestations de participation leur ont été remises en signe d’encouragement pour leur implication dans l’utilisation des nouvelles technologies mises en place pour ce projet qui vise l’amélioration de la formation continue des enseignants et de la qualité des formateurs impliqués dans la mise en œuvre du projet CFIT en RDC.