FORMER MA GENERATION Gabon 5000 : Soutien scolaire par la formation à distance

lbv_tmg_elearningv2.jpg

Photo d’un enseignant enregistrant son cours en ligne
© UNESCO
08 Juillet 2016

La première cuvée des enseignants de la composante 2 du Programme Former ma génération - Gabon 5000 a achevé, le 10 juin, sa formation ainsi que la phase de mise en ligne de cours de mathématiques, sciences physiques et sciences de la vie et de la terre (SVT) destinés aux élèves des classes de terminales scientifiques. Cette formation pratique s’est faite pendant 9 jours dans le centre de l’Institut national des postes et des technologies d’information et de communication (INPTIC).

Le programme Former ma génération – Gabon 5000 initié par l’UNESCO en partenariat avec le Groupe Airtel, prévoit la formation d’au moins 5000 jeunes gabonais âgés de 18 à 35 ans, dans les domaines des sciences et technologies de l’information (STI), dans toutes les capitales provinciales du Gabon (Libreville, Franceville, Lambaréné, Mouila, Tchibanga, Makokou, Koulamoutou, Port-Gentil et Oyem) ainsi que la ville de Bitam.

Par ailleurs, il ambitionne soutenir les élèves de classes de troisièmes et terminales scientifiques par la formation à distance dans sa composante 2. Celle-ci vise à former au moins une centaine d’enseignants des disciplines scientifiques sur la maîtrise de la conception et la mise en ligne des cours et travaux dirigés. Les modules disponibles en ligne devront permettre à 15 000 élèves au minimum des classes d’examen, de mieux préparer le BEPC et le baccalauréat.

Une première formation des formateurs a été animée par les experts de l’UNESCO venus de Paris en France et de Jordanie le 31 mai 2016. Puis, ils ont à leur tour formé la première cuvée des enseignants qui ont été livrée vendredi 08 juin dernier. Il s’agit 10 enseignants de mathématiques, sciences physiques et sciences de la vie et de la terre.

Au cours de ces neuf (09) jours de formation, ils ont appris à concevoir et à mettre en ligne des cours sur les chapitres clé dont auront nécessairement besoin les élèves de terminales scientifiques. Ainsi les élèves de terminales pourront-ils en profiter et préparer sereinement leur baccalauréat dans les années scolaires à venir, après validation par un Conseil scientifique de différents contenus produits.